Etude : l’usage quotidien de cannabis par les alcooliques lié à des lésions hépatiques réduites

Alcoolisme et cannabis

Souvent utilisé comme anti-douleur, le cannabis l’est aussi pour sortir de l’addiction à des substances plus nocives comme l’alcool ou l’héroïne. Une nouvelle étude publiée dans le journal Liver International montre que la consommation de cannabis chez les alcooliques chroniques pourrait limiter les dégâts sur leur foie.

Pour cette étude, évaluée par des pairs, une équipe de scientifiques des Universités du Massachusetts, de Johns Hopkins et de New York a examiné les données de 319514 patients hospitalisés avec un historique d’abus d’alcool.

Les données suggèrent que 10% des alcooliques qui consommaient également du cannabis montraient un taux plus faible de « stéatose alcoolique (SA), stéato-hépatite (AH), fibrose, cirrhose (AC) et carcinome hépatocellulaire (CHC). »

Selon l’étude, « parmi les consommateurs d’alcool, les personnes qui consommaient également du cannabis (personnes dépendantes et non-dépendantes) montraient des chances significativement plus faibles de développer une stéatose alcoolique ».

L’étude corrélait l’abus d’alcool avec la consommation de cannabis et examinait la probabilité de développer progressivement une maladie alcoolique du foie, en fonction de trois groupes d’expositions au cannabis :

  • non-consommateurs de cannabis (90,39%)
  • consommateurs de cannabis non-dépendants (8,26%)
  • consommateurs de cannabis dépendants (1,36%)

Les gros buveurs non-consommateurs de cannabis avaient ainsi 90,39% plus de chances de développer une maladie du foie. A l’inverse, les personnes alcooliques dépendants ou non ou cannabis font face à un risque réduit de développer une des différentes maladies alcooliques du foie.

Bien que le cannabis ait déjà montré ses capacités anti-inflammatoires, l’étude conclut toutefois que la corrélation entre une diminution de la fréquence des maladies du foie et de la consommation de cannabis «reste floue».

Catégories liées : Etudes

Articles liés

Derniers articles

ladies of paradise
Ladies of Paradise : un savant mélange de mode, de féminisme et de cannabis
OECCC
Espagne : l’OECCC dénonce un processus d’attribution de licences de culture de cannabis complètement opaque
parlement européen
Le Parlement européen approuve la résolution sur l’usage médical du cannabis
Sébastien et Jagger Cotte
Sébastien Cotte se bat pour légaliser le cannabis médical pour son fils, Jagger, 8 ans
Quand le cannabis devient un produit de luxe
cannabis et musique
Le cannabis améliore-t-il l’expérience musicale ?
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire