Suivez-nous
Pistils du cannabis Pistils du cannabis

Les pistils du cannabis

Les pistils du cannabis sont les poils, souvent marrons, qui se trouvent sur les fleurs du cannabis. Les pistils sont en fait les organes sexuels d’une plante femelle de Cannabis. Ils contiennent les ovaires à partir desquels se formeront les graines de cannabis en cas de pollinisation. D’ailleurs la résine collante sur les pistils sert à capter le pollen diffusé par les plants mâles au gré du vent. Lorsqu’elle n’est pas fécondée, la plante de cannabis femelle continue à produire des pistils en abondance qui se transformeront peu à peu têtes consistantes.

PUBLICITE

Pistils : une perspective botanique

L’unité essentielle de l’organe reproducteur du cannabis est le pistil. Toutes les plantes n’ont pas de pistils dans le cadre de leur organe reproducteur femelle (c’est-à-dire le gynécée), mais c’est l’une des divisions et subdivisions possibles d’une plante. Toutes les plantes n’ont pas de pistil, et dans ce cas, elles peuvent directement diviser leur gynécée en un ou plusieurs carpelles, qui est la plus petite unité responsable de la fabrication des cellules sexuelles femelles.

En général, un seul pistil peut contenir un ou plusieurs carpelles fusionnés ensemble. Le carpelle est responsable de la production des cellules sexuelles femelles qui deviendront des graines. Chez toutes les plantes, y compris le cannabis, chaque carpelle est alors composé de trois structures : un stigmate, un style et un ovaire. Le stigmate est une pointe collante à l’extrémité de chaque style qui recueille le pollen. Le style, une longue tige reliée au stigmate, transfère le pollen à l’ovaire qui est situé à sa base. L’ovaire est composé d’un ou plusieurs ovules qui produisent des ovules. Ces ovules sont fécondés par le pollen provenant du stigmate. Les ovules fécondés deviennent alors des graines ou des fruits. Le pistil entoure et délimite ces structures.

Les pistils et les structures reproductives qui leur sont associées sont la marque générale de la plupart des végétaux femelles ; cependant, il existe une grande diversité. Les pistils et l’anatomie environnante du cannabis ont été un point de discorde entre les botanistes au cours du siècle dernier. Les dissections initiales ont conduit les scientifiques à penser que la fleur d’une plante de cannabis femelle était composée d’un carpelle et d’un ovaire, ce qui est confirmé par l’observation que chaque bractée (qui contient les carpelles) produit une graine. Bien que deux stigmates aient été présents lors de cette dissection, ce qui indique la présence de deux carpelles, une deuxième structure « en forme de carpelle » a été considérée comme un épaississement postérieur provenant de la formation d’un placenta.

Ce n’est que lorsque des études histologiques ont été menées ultérieurement qu’une théorie largement acceptée a émergé. Selon cette théorie, les fleurs de cannabis femelles contiennent en fait deux carpelles, mais ils sont fusionnés en un seul. Cette fusion donne lieu à une seule chambre ovarienne à leur base.

PUBLICITE

Les différentes couleurs des pistils

Si la couleur des pistils peut être un indicateur de santé de la plante, elle donne peu d’informations quant à la puissance et au goût du cannabis. Des pistils très bruns pourraient signifier que la weed est fortement chargée en THC. Mais surtout, les cannabiculteurs expérimentés savent qu’une récolte ne doit pas être engagée avant que la moitié des pistils n’ait commencé à brunir. Lorsque 40 à 70 % des pistils ont changé de couleur, le taux de THC de la plante sera au plus haut. En revanche si le stade des 70 % est passé, le THC se dégrade en CBN, ce qui donnera une plante plus somnifère.

Les pistils qui apparaissent l’intersection d’une tige et de ses branches sont le plus souvent blancs. On considère alors que la plante entre en phase de floraison. La différence entre un plant mâle et un plant femelle se fait donc principalement ici. Cette apparition attendue, sauf en cas de graines de cannabis féminisées, assure au producteur que le plant est une femelle. Les pistils blancs vireront à l’orangé rouille au fil du temps. Chez certaines souches, les pistils virent au violet, voire au rouge. Plus le temps passe et plus les pistils s’obscurcissent et ondulent.

Pour évaluer les caractéristiques de puissances, de maturité et de goût du cannabis, l’observation des trichomes à la loupe ou au microscope est préconisée. Lorsque les trichomes passent du stade translucide à laiteux voire brun, le moment de la récolte est arrivé.

Certains pieds femelles relancent un second cycle de fleurs en fin de flo. Tandis que certains préfèrent laisser cette deuxième jeunesse maturer jusqu’au bout, d’autres coupent les plants dès qu’ils remarquent ce second cycle.

PUBLICITE

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Green Friday
Silent Seeds

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !