Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Le cannabis pourrait devenir légal au Nouveau-Mexique

Cannabis au Nouveau-Mexique

SANTA FE, NM (AP) – Un panel de législateurs a analysé les incertitudes économiques relatives à la légalisation du cannabis à des fins récréatives et les préoccupations épineuses concernant la santé publique mercredi, en prélude à une session législative qui pourrait ouvrir la voie au cannabis à des fins récréatives au Nouveau-Mexique.

PUBLICITE

Le groupe de travail sur la légalisation réuni par la gouverneure démocrate Michelle Lujan Grisham propose une régulation qui limiterait les taxes locales sur le cannabis récréatif à environ 17% et distribuerait des licences de production pour seulement 500 $ par mois, avec des frais supplémentaires par plante.

Le cannabis médical ne serait pas taxé et vendu séparément dans tous les dispensaires,  dans le but de garantir un accès abordable aux patients souffrant de pathologies telles que des nausées et des douleurs dues au cancer. Environ 78 000 personnes participent au programme médical dans l’Etat.

Lors d’une audition publique, les législateurs ont entendu Sarah Stith, professeur d’économie à l’Université du Nouveau-Mexique, donner un avis négatif contre les mesures de légalisation qui pourraient rendre les prix au détail non-concurrentiels, soit par le biais de restrictions d’approvisionnement soit par une taxation excessive.

« Vous ne pouvez pas augmenter les taxes trop haut ou les consommateurs resteront au marché noir », a-t-elle déclaré.

PUBLICITE

Le président du groupe de travail, Pat Davis, membre du conseil municipal d’Albuquerque, a déclaré aux législateurs qu’il devait s’attendre à plus de 50 millions de dollars de recettes fiscales sur les ventes de cannabis pour adultes, et au moins 94 millions de dollars une fois le marché stabilisé dans cinq ans.

Il a mis en avant le potentiel de développement économique des communautés agricoles rurales, et la possibilité d’avoir une réserve de 5 millions de dollars destinée aux forces de l’ordre locales, à des mesures de sécurité publique telles qu’un étiquetage clairement identifiable des produits contenant du THC, notamment pour empêcher l’accès des enfants.

Aucun d’eux n’a convaincu le représentant de l’État républicain Martin Zamora d’avancer sur la légalisation. Il s’est opposé à de nouvelles missions imposées aux forces de l’ordre, a déclaré que les producteurs de cannabis ne seraient pas à l’abri de pertes économiques et a évoqué les possibilités qu’une femme enceinte consomme du cannabis.

« Je pourrais rester ici et hurler toute la journée, et j’ai l’intention de le faire en ce qui concerne la législation », a déclaré Zamora. « Je veux juste des informations plus factuelles, plus scientifiques, plus médicales, de manière plus directe. »

PUBLICITE

En réponse, le représentant Antonio Maestas d’Albuquerque a déclaré que pour le cannabis, « l’interdiction ne fonctionne tout simplement pas ».

Un projet de loi bipartite sur la légalisation de cette année a été approuvé par la Chambre avant de se retrouver au Sénat. Les deux chambres sont contrôlées par des majorités démocrates.

La présidente du Sénat démocrate, Mary Kay Papen, a déclaré mercredi qu’elle n’était « pas vraiment enthousiaste » à la perspective de la légalisation mais qu’elle pourrait changer d’avis.

Papen, qui est contesté dans la primaire démocrate, a déclaré qu’une part importante des recettes fiscales provenant de la vente de cannabis devrait être affectée par l’État aux dépenses de santé.

Les législateurs dirigés par le représentant démocrate Javier Martinez d’Albuquerque préparent actuellement un projet de loi sur la légalisation de la session législative de l’Etat de 2020, limité à 30 jours à compter de janvier.

Lujan Grisham a fait part de ses propres préoccupations concernant l’usage de cannabis à des fins récréatives, la sécurité routière et la sécurité sur le lieu de travail, ainsi que sur l’accès des produits aux enfants.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0global