Suivez-nous

Cannabis en Amérique Latine

Brésil : plus de 10 000 demandes d’autorisation de cannabis médical

Brésil : plus de 10 000 demandes d'autorisation de cannabis médical

Le nombre total d’autorisations accordées à des patients brésiliens pour importer du cannabis à des fins médicales a dépassé les 10 000 à la fin de juin 2019. Depuis le lancement du programme en 2014, c’est le plus grand nombre d’autorisations jamais octroyées.

PUBLICITE

Au Brésil, après avoir obtenu une autorisation de la part du gouvernement, les patients peuvent importer une quantité maximale de cannabis thérapeutique fixée au cas par cas, pour une période allant jusqu’à un an. Les autorisations peuvent cependant être renouvelées chaque année. Dans la plupart des cas, seules les huiles de CBD sont importées, car le Conseil Fédéral de Médecine, l’organisme chargé de réglementer la profession médicale, a restreint la prescription de CBD, qui maintenant ne peut être utilisé que pour traiter l’épilepsie réfractaire chez les enfants et les adolescents.

La première cargaison avait été livrée par MedReleaf Corp depuis le Canada en 2017. L’exportation avait pour but de traiter les symptômes de Sofia Langenbach, une enfant atteinte du syndrome génétique CDKL5, qui l’a amenée à souffrir d’épilepsie réfractaire et de crises épileptiques graves qui, pour elle, n’avait été soulagées que par l’usage de cannabis médical. Sa mère, Mme Margarette Santos de Brito, actuellement présidente de l’APEPI (« Soutien à la recherche et aux patients traités au cannabis médical »), la première et plus importante association de patients sous cannabis au Brésil, avait déjà remporté un procès historique visant à cultiver son propre cannabis. Elle est l’un des principaux militants de la légalisation du cannabis thérapeutique au Brésil depuis de nombreuses années, et c’est en grande partie grâce à ses actions qu’un plus grand nombre de patients ont pu accéder plus facilement au cannabis médical.

En juin dernier, l’ANVISA (l’ANSM Brésilien) a proposé deux projets qui, s’ils étaient approuvés, réglementeraient la culture nationale du cannabis à des fins médicales et créeraient un cadre pour l’enregistrement des produits sans essais cliniques terminés. Après avoir pris connaissance des commentaires sur les propositions jusqu’au 19 août, l’ANVISA a annoncé avoir reçu un total de 1 554 commentaires.Environ les deux tiers des contributions ont estimé que les propositions de l’ANVISA auraient un impact positif. Plus de 60% des participants se sont identifiés comme potentiels «consommateurs», a déclaré l’agence dans son communiqué. Une décision finale est attendue d’ici la fin octobre.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis en Amérique Latine

Mexique : dépôt du projet de légalisation du cannabis

L2galiation du cannabis au Mexique

Le sénateur Julio Menchaca Salazar du Mouvement de Régénération Nationale (MORENA), parti au pouvoir, a déposé mardi le projet de légalisation du cannabis au Mexique, un mois avant la date limite imposée par l’arrêt de la Cour mettant fin à la prohibition du cannabis dans le pays. Le projet de loi autorise la possession, la culture et la consommation de cannabis pour les adultes.

PUBLICITE

Selon le communiqué de presse officiel, les articles 235 et 247 de la loi générale sur la santé seraient amendé pour permettre l’usage récréatif du cannabis par des personnes majeures. Le cadre légal du cannabis prendra aussi en compte l’usage médical du cannabis ainsi que l’usage industriel du chanvre.

PUBLICITE

Pendant son discours, le Sénateur, qui est aussi à la tête du Comité de la Justice du Sénat, a insisté sur le fait que la prohibition n’avait eu que pour résultat de créer des mafias organisées, des violences, des crimes et des ressources pour des activités illégales.

Il a également évoqué les marchés légaux du cannabis aux États-Unis, au Canada ou en Uruguay, considérés comme des exemples de systèmes de réglementation efficaces.

Le Sénat mexicain a par ailleurs annoncé la tenue prochaine de 5 auditions au cours desquelles divers experts se prononceraient sur la réglementation du cannabis. Les 5 tables-rondes « En route vers la réglementation du cannabis » porteront sur les tests de cannabis, les modèles de légalisation du cannabis médical, la fiscalité, le marché légal du cannabis au Canada et l’expérience américaine en matière de réglementation du cannabis. Les groupes de travail du Sénat sur la justice, la santé, la deuxième étude législative et la sécurité publique portent l’organisation de ces auditions.

Le Sénat a tenu des auditions similaires à destination du grand public le mois dernier sur la meilleure façon de réguler le cannabis, avec une approche de transparence absolue et de participation libre « qui soit » acceptable pour toute la société dans un parlement ouvert, en personne ou en ligne « . Une page a été mise en ligne sur le site officiel du Sénat pour recueillir les différents avis.

PUBLICITE

L’administration du président Andrés Manuel López Obrador soutient par ailleurs la légalisation.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0global