Suivez-nous

Cannabis en Amérique Latine

Brésil : plus de 10 000 demandes d’autorisation de cannabis médical

Brésil : plus de 10 000 demandes d'autorisation de cannabis médical

Le nombre total d’autorisations accordées à des patients brésiliens pour importer du cannabis à des fins médicales a dépassé les 10 000 à la fin de juin 2019. Depuis le lancement du programme en 2014, c’est le plus grand nombre d’autorisations jamais octroyées.

PUBLICITE

Au Brésil, après avoir obtenu une autorisation de la part du gouvernement, les patients peuvent importer une quantité maximale de cannabis thérapeutique fixée au cas par cas, pour une période allant jusqu’à un an. Les autorisations peuvent cependant être renouvelées chaque année. Dans la plupart des cas, seules les huiles de CBD sont importées, car le Conseil Fédéral de Médecine, l’organisme chargé de réglementer la profession médicale, a restreint la prescription de CBD, qui maintenant ne peut être utilisé que pour traiter l’épilepsie réfractaire chez les enfants et les adolescents.

La première cargaison avait été livrée par MedReleaf Corp depuis le Canada en 2017. L’exportation avait pour but de traiter les symptômes de Sofia Langenbach, une enfant atteinte du syndrome génétique CDKL5, qui l’a amenée à souffrir d’épilepsie réfractaire et de crises épileptiques graves qui, pour elle, n’avait été soulagées que par l’usage de cannabis médical. Sa mère, Mme Margarette Santos de Brito, actuellement présidente de l’APEPI (« Soutien à la recherche et aux patients traités au cannabis médical »), la première et plus importante association de patients sous cannabis au Brésil, avait déjà remporté un procès historique visant à cultiver son propre cannabis. Elle est l’un des principaux militants de la légalisation du cannabis thérapeutique au Brésil depuis de nombreuses années, et c’est en grande partie grâce à ses actions qu’un plus grand nombre de patients ont pu accéder plus facilement au cannabis médical.

En juin dernier, l’ANVISA (l’ANSM Brésilien) a proposé deux projets qui, s’ils étaient approuvés, réglementeraient la culture nationale du cannabis à des fins médicales et créeraient un cadre pour l’enregistrement des produits sans essais cliniques terminés. Après avoir pris connaissance des commentaires sur les propositions jusqu’au 19 août, l’ANVISA a annoncé avoir reçu un total de 1 554 commentaires.Environ les deux tiers des contributions ont estimé que les propositions de l’ANVISA auraient un impact positif. Plus de 60% des participants se sont identifiés comme potentiels «consommateurs», a déclaré l’agence dans son communiqué. Une décision finale est attendue d’ici la fin octobre.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0global