Quelle est la différence entre un bon vendeur de CBD et un mauvais vendeur de CBD ? Le Procureur de Dijon répond

Bon et mauvais CBD

Quelle est la différence entre un bon vendeur de CBD et un mauvais vendeur de CBD ? Le bon vendeur pourrait être propriétaire d’un bar-tabac.

C’est en tout cas la conclusion que nous force à adopter le Procureur de Dijon, Eric Mathais. Après avoir déjà fermé un Bestown et un Biokonopia, deux enseignes vendant des produits au CBD dont de la fleur de chanvre, un bar-tabac s’est vu inquiéter lundi dernier.

Le Petit Cîteaux, tabac du centre dijonnais, vendait du cannabis CBD de la marque CBD25. Comme pour ses voisins spécialisés sur le CBD, le commerçant s’est vu perquisitionner et mettre en garde-à-vue. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un bureau de tabac est perquisitionné : un buraliste à Vire, en Normandie, s’était vu appliquer le même traitement pour ses tisanes, qui lui avaient été rendues après analyses.

A la différence des autres magasins toutefois, Le Petit Cîteaux n’aura pas immédiatement le droit aux traditionnelles poursuites pour trafic de stupéfiants et incitation à l’usage de stupéfiants, et la mise sous scellés du magasin. Raison évoquée par Eric Mathais ? La « bonne foi » du commerçant.

Et bien qu’on ne doute pas de la probité du buraliste en question, cela signifie-t-il que les propriétaires du Bestown et du Biokonopia étaient de mauvaise foi ?

La disparité d’actions de la Justice laisse présager une longue bataille légale pour tous les entrepreneurs inquiétés. Après sa perquisition mi-juillet par exemple, un magasin de CBD à Bordeaux avait pu continuer son activité en mettant de côté la vente de fleurs après que le juge ait acté de la différence entre la loi française et la loi européenne sur le chanvre.

Signe d’une bérézina répressive ? Pas encore.

Articles liés

Derniers articles

ladies of paradise
Ladies of Paradise : un savant mélange de mode, de féminisme et de cannabis
OECCC
Espagne : l’OECCC dénonce un processus d’attribution de licences de culture de cannabis complètement opaque
parlement européen
Le Parlement européen approuve la résolution sur l’usage médical du cannabis
Sébastien et Jagger Cotte
Sébastien Cotte se bat pour légaliser le cannabis médical pour son fils, Jagger, 8 ans
Quand le cannabis devient un produit de luxe
cannabis et musique
Le cannabis améliore-t-il l’expérience musicale ?
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire