Belgique : la légalisation du cannabis pourrait rapporter 150 millions d’euros

Etude sur la légalisation du cannabis en Belgique

Alors que la Belgique vient de légaliser le cannabis CBD et de le réguler comme le tabac, un récent rapport intitulé Cannaconomics, basé sur l’étude de Terra Nova, estime que la légalisation du cannabis pourrait rapporter quelque 150 millions d’euros au royaume.

PUBLICITE

L’étude compare trois scénarios de régulation : une dépénalisation, une régulation contrôlée par l’Etat et un marché libre et concurrentiel. Les trois cas rapporteraient de l’argent à l’Etat, mais en tenant compte des coûts de la justice, de la santé publique et les nouvelles recettes fiscales, les auteurs de l’étude concluent que le scénario le plus rémunérateur serait celui d’une légalisation contrôlée par l’Etat, avec 144 millions d’euros de gain.

La dépénalisation permettrait une réduction des dépenses publiques de 42,8 millions pour l’Etat belge, sans recettes puisque seule la consommation serait tolérée. Le marché concurrentiel, avec une liberté pour les entreprises privées de fixer les quantités produites, dégagerait 78,4 millions d’euros pour la Belgique.

Les estimations de l’étude sont néanmoins à prendre avec des pincettes car elles se basent sur les chiffres existants de la consommation de cannabis en Belgique qui, n’étant pas légale, est de fait mésestimée. Les chiffres français officiels font état par exemple de 250 tonnes de cannabis consommé par an, quand nous l’estimons nous à au moins 360 tonnes.

Elle ne prend également en compte que le prix de ventes des produits, et non toute la valeur créée au long de la chaîne de production (culture / transformation / distribution) et sur les services liés à l’industrie (matériel de culture, sécurité des sites, growers, fabrication des outils industriels pour l’extraction…), voire les frais engrangés directement par l’Etat pour l’acquisition des licences de culture et de transformation.

Le cannabis est actuellement illégal en Belgique, mais une certaine tolérance existe pour les petites quantités de cannabis (sous les 3 grammes) et l’autoculture de cannabis est limitée à un pied par personne. C’est d’ailleurs sur ce principe que se sont montés les premiers Cannabis Social Clubs belges, qui proposaient une culture commune de cannabis limitée à un pied par personne. Ces derniers ont toutefois dû faire face à de nombreuses poursuites juridiques et des appréciations de la loi différentes en Wallonie et en Flandres.

Le PS et les Ecolos belges sont favorables à une légalisation du cannabis, tout comme le Parti du Travail de Belgique (gauche – extrême-gauche) et le Défi (centre). Le Mouvement réformateur (droite) n’a pas de position franche sur le sujet et le Centre démocrate humaniste (centre) est opposé à une légalisation du cannabis en Belgique.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Etudes

Articles liés

Derniers articles

Luxembourg légalisation cannabis
Luxembourg : les premiers détails du plan de légalisation du cannabis récréatif
ukraine cannabis médical
L’Ukraine : la commission des droits de l’homme confirme son projet de légaliser le cannabis médical
parc de gorlitz deal cannabis
Un parc de Berlin définit des zones où les dealers peuvent vendre du cannabis
Brésil cannabis autoculture
Brésil : multiplication des recours en justice pour obtenir le droit à l’auto-culture de cannabis médical
cannabis
Plante ou médicaments : quel choix pour le cannabis thérapeutique ?
danemark cannabis médical
Danemark : le projet pilote de cannabis médical compte déjà plus de 2000 patients

Laisser un commentaire