Peut-on être allergique à la weed ?

Peut-on être allergique à la weed ?

Peut-on développer une allergie au cannabis ? Comme toute allergie, c’est possible, toutefois il faut noter la différence entre l’allergie au cannabis et être allergique à la moisissure que l’on peut trouver sur une plante de cannabis. L’allergie peut également être due aux produits chimiques et autres engrais utilisés lors du traitement du cannabis en fin de culture.

Le Dr. Darcy a confié au site américain Merry Jane qu’elle a travaillé avec des personnes au contact avec du cannabis médical. Elle avertit les consommateurs d’examiner avec attention la qualité de leurs plantes de cannabis. Elle explique que des symptômes d’allergies peuvent se manifester en raison de la fabrication d’anticorps immunoglobulines, qui peuvent provoquer des réactions inflammatoires.

« Sur une centaine de personnes que j’ai pu examiné et qui ont développé cette allergie, la moisissure en était la cause dans 80% des cas. Il faut savoir que le corps ne développe pas les symptômes tout de suite, c’est une allergie qui survient sur le long terme » a t-elle déclaré. A noter que les moisissures surviennent le plus souvent lorsque la plante de Cannabis n’est pas assez sèche ou qu’elle est entreposée dans un endroit humide, non-aéré.

Le cannabis peut causer une dermite de contact

Une dermite de contact se caractérise par une réaction cutanée lors d’une exposition à une substance allergène, dont les plantes.

Concernant la plante de Cannabis, les allergies se caractérisent par une éruption cutanée rouge sur la partie de la peau qui est exposée. Les personnes travaillant dans l’industrie du cannabis sont plus enclins à se retrouver dans à cette situation.

Les plantes de Cannabis mâles et femelles peuvent produire des quantités considérables de pollen. L’exposition à ces plantes chaque année peut développer d’éventuelles réactions allergiques. Les réactions peuvent être multiples : de la toux, des éternuements, les yeux rouges, une démangeaison de la peau, le nez qui coule ou encore des migraines.

Le cas échéant, consulter son médecin traitant s’avère être la meilleure solution.

Mehdi Bautier

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire