Une étude française montre l’efficacité du cannabis contre le syndrome des jambes sans repos (SJSR)

Une étude française montre l'efficacité du cannabis contre le syndrome des jambes sans repos (SJSR)

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est un trouble provenant du système nerveux. Il se caractérise par un besoin continuel de bouger les jambes. Cette maladie, aussi appelée « maladie de Willis et Ekbom » ou encore « syndrome d’impatiences musculaires de l’éveil » s’accompagne de démangeaisons gênantes telles que des picotements ou la sensation d’avoir reçu une décharge électrique.

Cette maladie survient généralement le soir au moment de dormir. En effet, les personnes atteintes du SJSR ressentent une envie insatiable de bouger les jambes ou de marcher une fois qu’ils sont couchés. En France, 8,5 % de la population est atteinte du SJSR, et 2 % environ présentent des symptômes plusieurs fois par semaine, selon les données de l’assurance maladie.

Une étude française prouve l’efficacité du cannabis sur la SJSR

Deux experts français de l’Université de l’Hôpital de Bordeaux, Imad Ghorayeb et Thomas Megelin ont observé les effets du cannabis sur les symptômes du SJSR. Ils ont réalisé une étude basée sur six patients qui présentaient les symptômes. Deux d’entre eux se sont fait administrer des anti-douleurs contenant de fortes doses d’opiacés qui régissent la dopamine.

Ces deux patients ont ainsi ressentis des effets secondaires comme l’envie continuelle de manger. Ils ont même utilisé du clonazépam et de la gabapentine, de puissants antiépileptiques qui ne présentent pas les effets désirés contre les symptômes de la SJSR.

D’autre part, les autres patients ont consommé du cannabis à usage récréatif ainsi que de l’huile de cannabidiol (CBD) administré sous la langue. Les résultats ont été probants : Les symptômes ont disparu suite à la consommation de cannabis.

Le docteur explique que le cannabis est la substance la plus tolérée et la plus efficace contre le traitement par rapport aux autres médicaments testés.

Cependant, les chercheurs bordelais expliquent que l’effet est rendu possible grâce à l’action du cannabis sur les récepteurs du système endocannabinoïde. Ils sont responsables de la sensation de douleur due aux symptômes de la maladie. Le cannabis est également efficace contre l’anxiété et favorise le sommeil, ce qui explique la disparition des symptômes.

Des facteurs limités

Le rapport présente toutefois des facteurs limités. Ils expliquent que le côté psychoactif du cannabis dû au THC peut influencer leurs conclusions. « Des essais cliniques doivent être réalisés pour savoir si les cannabinoïdes de la plante sont vraiment sûrs et efficaces pour le traitement de la SJSR. » expliquent les chercheurs de l’hôpital de Bordeaux.

La conclusion de cette recherche suggère que d’autres expériences sont de rigueur afin de montrer d’autres résultats satisfaisants pour le traitement du syndrome des jambes sans repos.

Mehdi Bautier

 

Catégories liées : Etudes

Articles liés

Derniers articles

iles vierges
Les Iles Vierges américaines viennent de légaliser le cannabis médical
villeurbanne débat cannabis
Le débat citoyen sur les politiques du cannabis bat son plein à Villeurbanne
foire événements cannabis
Les événements cannabiques de 2019
andrew cuomo
New York : la légalisation mais sans Big Cannabis
nous paris
Charlotte’s Web se lance en France puis en Europe
festival
Les festivaliers choisissent leur drogue en fonction de la musique
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire