Voici pourquoi la weed moisie peut vous rendre malade

Moisissure du cannabis

Alors qu’il ne fait aucun mystère que le cannabis coupé peut avoir des effets néfastes sur la santé à court terme, les moisissures et autres toxines, souvent plus invisibles, représentent aussi un danger pour les consommateurs. Les têtes bien denses du Cannabis sont une cachette parfaite pour les moisissures, surtout dans un milieu humide. Inhaler ces bactéries droit dans vos poumons peut causer des problèmes de santé chez tout le monde, et peut être particulièrement dangereux pour les personnes malades.

PUBLICITE

Pourquoi les moisissures peuvent vous rendre malade ?

De nombreuses raisons font que du cannabis moisi cause des problèmes de santé. Les spores de moisissures peuvent survivre dans des environnements surprenamment complexes, et être brûlées, pour ensuite germer et prendre place dans un endroit chaud et humide comme le corps humain.

Si votre système immunitaire n’est pas prêt ou est mal en point, elles peuvent causer des infections au poumon.

Les moisissures du cannabis peuvent aussi vous rendre malade à cause des mycotoxines et endotoxines. Les mycotoxines sont des composés situés à l’extérieur et sur des petits fragments des spores des moisissures. Elles provoquent irritations et infections.

Les endotoxines, elles, sont les molécules relâchées par les bactéries lorsqu’elles meurent. Les moisissures et les endotoxines vont généralement de paire, rendant l’exposition au moisi ou au mildiou particulièrement désagréable. Elles peuvent aggraver les symptômes de l’asthme et contribuer à l’irritation des poumons.

Ce cocktail de moisissures peut aussi causer des inflammations, et une exposition chronique, aggraver les maladies autoimmunes tout en augmentant les chances de développer d’autres infections. Ravissant.

Dans les pires scénarios, elles peuvent contribuer à déclencher une pneumonie, et éventuellement se propager à d’autres parties du corps. Les quelques signes d’exposition prononcée à une weed moisie peuvent être :

  • maux de tête
  • fatigue
  • faiblesse
  • sensibilité à la lumière
  • toux
  • asthme ou allergies inhabituelles
  • douleurs à la poitrine
  • sautes d’humeur

Comment savoir si votre weed est moisie ?

Si vous avez déjà vu du pain moisi, les moisissures sur de la beuh ressemblent à la même chose. Elles peuvent être de couleurs différentes : blanche, grise, vertes ou marrons.

Si vous avez des doutes et une loupe sous la main, n’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil. Attention toutefois à ne pas confondre de la moisissure avec les trichomes du cannabis.

Si vous faites pousser, notamment en intérieur, la meilleure protection contre les moisissures est de garder votre espace de culture propre, sec et bien ventilé. Idem pendant le séchage de votre weed, vérifiez régulièrement si aucune moisissure ne se développe.

Plusieurs moisissures existent :

  • l’aspergillus : petit champignon qui produit des mycotoxines. Deux études sur des patients traités avec du cannabis ont étudié les mécanismes d’action de l’aspergillose pulmonaire. Les conditions des malades se sont améliorées après un traitement adéquat et l’arrêt de la consommation du cannabis incriminé.
  • le cladosporium : champignon qu’on trouve plus souvent sur le bois ou le papier. Peut cause fièvre et asthme, et une exposition chronique augmente les chances de développer une pneumonie
  • le botrytis : inhalé, ce champignon peut causer des réactions allergiques et de graves problèmes respiratoires

Tous ces problèmes peuvent aggraver les situations médicales de personnes avec des systèmes immunitaires déjà affaiblis.

 

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Ouganda et cannabis médical
L’Ouganda fournira-t-il vraiment l’Allemagne et le Canada en cannabis médical ?
Prescription de cannabis médical en France
Les Pays-Bas vont augmenter leur production de cannabis médical
cannabis et conduite automobile
Etude : les légalisations du cannabis n’ont pas augmenté le nombre d’accidents de la route aux USA
Déchets du cannabis en eau potable
Le Cannavore transforme les déchets du cannabis en eau potable
Programme Expogrow 2019
L’Expogrow 2019, c’est ce week-end
Cannabis dans le Maine
2 ans après la légalisation, le Maine publie son projet de régulation du cannabis

Laisser un commentaire