Suivez-nous

Actualités

17 Etats américains travaillent sur une légalisation du cannabis récréatif en 2017

Cannabis récréatif aux Etats-Unis

Maintenant que plus de la moitié des Etats-Unis (28 Etats) a accès au cannabis thérapeutique sous une forme ou une autre, avec 8 Etats ayant passé des lois sur l’usage récréatif du cannabis, le reste du pays s’active pour ne pas rester en retrait.

PUBLICITE

17 Etats américains travaillent actuellement à la légalisation du cannabis récréatif, avec plus de deux douzaines de propositions de loi déposées depuis le début de l’année, selon le LA Times.

Les hommes et femmes politiques de ces Etats – dont le Connecticut, le Minnesota et Hawaii – pensent pouvoir passer des législations similaires dans leurs Etats.

« Nous nous concentrons sur les revenus dégagés par les Etats à mesure que la légalisation se répand » dit Mary Washington, représentante de l’Etat du Maryland qui a introduit une proposition de loi pour considérer le cannabis comme l’alcool, et le taxer. Elle estime qu’un programme de légalisation du cannabis pourrait générer jusqu’à 165 millions de dollars par an pour l’Etat.

Mason Tvert, porte-parole de l’association Marijuana Policy Project, considère que les législateurs agissent maintenant en respect de la volonté du peuple américain, qui a ouvert la voie à l’usage médical du cannabis.

PUBLICITE

« Les citoyens ont su voir à travers la folie prohibitionniste du gouvernement et ont ouvert le chemin au cannabis médical. Ces lois ont inspiré les citoyens dans d’autres Etats pour demander que leurs élus agissent. Ces derniers se rendent maintenant compte que de telles lois ne sont pas que populaires, mais aussi possibles » déclare Tvert au LA Times. « La même chose se produit aujourd’hui avec une légalisation toujours plus large ».

Les récentes déclarations de Sean Spicer pourraient cependant venir ralentir cette volonté des Etats de légiférer sur le cannabis récréatif.

Quasiment autant d’Etats américains travaillent aujourd’hui sur la légalisation du cannabis médical.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Actualités

Le Maroc sur la piste de la légalisation du cannabis

Légalisation du cannabis au Maroc

Le conseil de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, la région du Nord du Maroc, a approuvé début juillet la réalisation d’une étude sur les opportunités de cultiver du cannabis dans la région.

PUBLICITE

Le rapport sera confié à l’Institut scientifique de l’Université Mohammed V à Rabat, pour un coût avoisinant le million de dirhams (90 000€). Le ministère de l’Intérieur doit encore donner son feu vert avant le lancement de l’étude, qui s’attardera notamment sur les propriétés thérapeutiques et pharmacologiques du cannabis.

Selon les estimations de Prohibition Partners, le Maroc pourrait drainer 9 milliards d’euros de revenus de la culture du cannabis en cas de légalisation et de régulation du secteur. Le Maroc n’est bien sûr par le seul pays du continent africain intéressé par le cannabis : le Lesotho a commencé à produire du cannabis médical, tout comme le Zimbabwe. Et l’Afrique du Sud est en train de légaliser le cannabis pour les adultes.

80% de la production du cannabis au Maroc est actuellement destinée à l’export selon les chiffres de 2017. Les 20% restants sont réservés à la consommation locale. Entre 90000 et 140000 familles vivent de la culture et de la commercialisation du cannabis dans le nord du Maroc. La filière emploierait environ 800.000 personnes et représenterait 23% du PIB marocain.

Le chanvre connaît bien sûr d’autres utilisations qui intéressent également le Maroc : dans la construction, notamment l’isolation, pour les cosmétiques, la fabrication d’huiles, de litières, l’utilisation sous forme de combustibles, en papeterie, pour l’alimentation humaine et animale, les biocarburants ou encore comme matériaux composites en association avec des matières plastiques.

PUBLICITE

En 2015, des élus du Parti Authenticité et Modernité (PAM), parti de l’opposition, avaient déposé une proposition de loi pour légaliser le cannabis à usage industriel et thérapeutique. La proposition de loi n’a jamais été mise à l’ordre du jour du Parlement.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0