Zimbabwe : le gouvernement envisagerait de légaliser le cannabis pour attirer des investisseurs

Zimbabwe - Le gouvernement envisage de légaliser le cannabis

Le gouvernement du Zimbabwe envisagerait de légaliser la culture de cannabis et son usage thérapeutique selon des sources locales. La principale région serait de booster l’économie du pays et d’attirer des investisseurs.

Le Zimbabwe se situe au sud de l’Afrique, non loin du Mozambique et de l’Afrique du Sud qui a légalisé l’usage personnel de cannabis le 31 mars dernier.

Le Zimbabwe cultive déjà du cannabis illégalement, notamment dans dans la région de Binga où la consommation est destinée à la population locale mais aussi à l’Afrique du Sud. Toutefois, la consommation de mbanja, traduction locale du cannabis en kalanga, est strictement illégale. Toute personne en possession de cannabis dans le pays encourt une peine qui peut aller jusqu’à 12 ans d’emprisonnement.

Stimuler l’économie du Zimbabwe

Obert Mpofu, Le ministre de la planification macroéconomique et de la promotion de l’investissement du pays, a déclaré qu’un conglomérat canadien avait déjà postulé pour recevoir une autorisation pour faire pousser du cannabis.

« Nous avons reçu des demandes de la part d’investisseurs qui veulent participer dans les Zones Economiques Spéciales (ZES) et l’une d’entre elles est une grosse société internationale qui veut s’impliquer dans la production de cannabis. J’ai rit au début en pensant que c’était une blague puis j’ai vu que c’était du sérieux. Cela semble être une grosse affaire » a t-il confirmé.

Si l’autorisation est approuvée, la production et la consommation de cannabis deviendraient légales dans les régions concernées du Zimbabwe. Le cannabis médical est en plein expansion dans le monde et Mr Mpofu en retient ses avantages économiques et médicaux. « Je ne vois rien de mal à tout cela et je pense que si on légalise le cannabis médicinal comme l’Afrique du Sud, le Zimbabwe en bénéficiera. Le cannabis médical est utilisé analgésique comme la morphine » a t-il déclaré.

Cette décision vise à stimuler l’économie du Zimbabwe, un boost qui serait accompagné d’une dépénalisation du cannabis dans tout le pays.

Mehdi Bautier

Cannabis en Afrique

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire