Suivez-nous

Cannabis en Suisse

Suisse : 2/3 de la population est favorable à la légalisation du cannabis

Suisse : 2/3 de la population est favorable à la légalisation du cannabis

En Suisse, consommer du cannabis n’est pas puni par la loi, mais fait l’objet d’une contravention. Une personne prise en infraction écoppera d’une amende de 100 francs suisse, soit 92 euros, si elle a moins de 10g. Toutefois, certains cantons sont moins restrictifs que d’autres sur la possession de cannabis destiné à un usage personnel.

PUBLICITE

Une étude a été réalisée par le GFZ Zurich, entre le 11 juillet et le 5 août 2017 sur un panel de 1200 personnes âgées de 18 ans et plus, à la demande du Facheverband Sucht, une organisation germanique dédiée au traitement, aux soins et conseils en toxicomanie. L’organisation est partenaire du groupement romand d’étude des addictions (GREA).

Une majorité de suisses favorables à la légalisation

L’étude révèle que 66% de la population suisse est favorable à la vente régulée de cannabis. Le GREA se réjouit et à déclaré au journal local : « Allant au-devant d’un débat imminent sur la réglementation du cannabis, les chiffres sont un appel et un signal fort à l’acceptation d’une réglementation du cannabis tant envers le monde politique qu’envers les autorités publiques fédérales et cantonales. »

Toutefois, les participants à l’étude qui souhaitent une régulation du cannabis ont imposé des conditions, notamment l’interdiction pour les mineurs. Le GREA a également précisé que « dans les mêmes proportions, une levée de l’interdiction est envisageable du moment que les personnes qui prennent le volant s’abstiennent de consommer ».

Les Suisses italiens, plus favorables à une légalisation

C’est dans le Canton du Tessin, région suisse où l’italien est la langue officielle, que les personnes interrogées sont les plus favorables à une légalisation du cannabis, avec 83% de oui. De même, 79% d’entre eux souhaitent que le cannabis soit vendu exclusivement dans des pharmacies ou des dispensaires prévus à cet effet. En Suisse allemande, 68% des personnes souhaitent légaliser le cannabis tandis chez les suisses francophones, 58% des personnes interrogées souhaitent le légaliser.

PUBLICITE

Corine Kibora, la porte-parole d’Addiction Suisse affirme que « cette étude est très intéressante dans la mesure où elle montre une évolution de l’opinion publique. Le débat est désormais moins d’ordre idéologique, mais davantage pragmatique. Les Suisses sont favorables à une levée de l’interdiction à condition que le marché soit réglementé, notamment en protégeant la jeunesse. Si le cannabis devait être légalisé, la réglementation mise en place devrait alors être plus stricte que celle existant actuellement pour le tabac ou l’alcool, dans une vision de santé publique. »

Mehdi Bautier

Mehdi est étudiant en journalisme à l'IEJ. Passionné d'écriture, de musique et de culture, il compte se spécialiser dans le domaine de la presse écrite et de la rédaction web.

1 commentaire

1 commentaire

  1. valaisgourmand

    18 août 2017 à 16 h 38 min

    Nous vendons du cannabis légal en Suisse, notamment des variétés en dessous du seuil ‘fatidique’ français de 0.2%. Est-il possible de l’exporter? Merci de votre réponse.

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0