Suivez-nous

Un syndicat des magasins de CBD sera lancé le 1er juin

Publié

le

Le projet était dans les cartons depuis quelques mois. Il s’est brusquement accéléré, après la volonté du gouvernement français d’interdire la vente de fleurs CBD. Une cinquantaine de propriétaires de magasins se réunissaient, ce jeudi, en visioconférence. Une table ronde à laquelle Newsweed a pu participer. Objectif : dessiner les contours de ce futur syndicat patronal. Selon nos informations, il s’appellera la Fédération des professionnels du CBD… ou l’Union des professionnels du CBD. Le nom n’a pas encore été arrêté.

PUBLICITE

La date de lancement, elle, est fixée : ce sera le 1er juin, probablement à Marseille. Le futur président devrait être Charles Morel. Cet avocat en droit des affaires est une personnalité extérieure au cannabidiol. Ça tombe bien. « Il nous fallait un acteur neutre », souffle Mao Aoust. Le propriétaire de 115 magasins estampillés High Society est à l’origine de ce projet.

Pour l’instant, ce nouveau syndicat représenterait environ 50 à 60 % du secteur des magasins de cannabidiol. Soit 50 à 70 propriétaires de magasins, sachant que certains participants possèdent plusieurs dizaines de boutiques franchisées et emploient au total plusieurs centaines de personnes. C’est le cas de Mao Aoust, mais aussi de David Aran, propriétaire de 140 boutiques CBD’eau, ou encore Nordine Djamel Tsamen et Nils Gagnaire avec la vingtaine de magasins Foxseeds.

Inquiétude palpable

Au sein de la réunion, l’inquiétude était palpable au sein des participants. Si le gouvernement interdit la vente de fleurs CBD, ils perdront en moyenne 60 % de leurs ventes. « Il faut qu’on se dépêche ! Sinon ça va être très, très difficile pour nous », s’alarmait David Aran. Constat partagé par un autre participant : « Il faut faire ce qu’on n’arrive pas à faire, c’est-à-dire se parler et échanger. »

En effet, cela faisait plusieurs mois que les propriétaires des magasins de cannabidiol prévoyaient de s’organiser. Le propriétaire de CBD’eau évoquait déjà auprès de Newsweed une possible « Union du CBD » au mois de mars. En effet, ces commerçants ne se sentaient pas représentés par le Syndicat professionnel du chanvre. Le projet avait été provisoirement mis de côté, la faute au covid-19 et à l’arrêt Kanavape.

PUBLICITE

« Le projet est prévu depuis trois semaines, rappelle Mao Aoust. Depuis une semaine, on a construit ça de manière sérieuse, avec les premières réunions. » Il reste désormais quelques détails à régler. Notamment le coût de l’adhésion à la future Fédération des professionnels du CBD. Enfin, est-ce que les magasins franchisés, liés par contrat à une maison-mère, pourront adhérer à l’organisation ? C’est sûrement le point le plus épineux dans les négociations à venir.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !