Suivez-nous

Sport

Une voiture de Formula Drift sponsorisée par une marque de weed

Formula Drift et cannabis

C’est une grande première pour la course automobile. Plutôt habitué une époque aux cigarettiers, puis aux marques de boisson énergétique, le secteur s’ouvre à de nouveaux sponsors. Danny George, coureur de Formula Drift, vient en effet d’être sponsorisé par Shango, un producteur et distributeur de cannabis thérapeutique américain.

PUBLICITE

Intitulée « la première entreprise du cannabis dans le sport auto », une vidéo publiée la semaine dernière confirme que la marque originaire de Portland (Oregon) financera la saison de Danny George, natif de Las Vegas. Shango dispose d’ailleurs de dispensaires en Oregon et dans le Nevada, et prévoit de s’installer en Californie, en Floride et à Puerto Rico.

« Alors que Shango continue à croître en même temps que le « marché vert » aux Etats-Unis, nous immisçons agressivement notre marque dans des endroits où le cannabis n’est jamais allé avant, en commençant par les sports professionnels » explique Brandon Rexroad, le fondateur de Shango.

« Le Nevada étant un des plus gros marchés à s’ouvrir au cannabis récréatif aujourd’hui, et Danny George étant un mec du coin, nous sentons que c’est le partenariat parfait pour tisser des relations entre le cannabis et les sports. Nous attendons de voir les clients de Shango au show Shango Las Vegas le 20 avril, lorsque George amènera sa voiture brandée Shango et la fera tester à ceux qui le veulent. »

PUBLICITE
Danny George dans sa BMW

Danny George dans sa BMW

Pour Danny George, qui roule dans le deuxième-tiers de la catégorie PRO2, l’émergence d’un sponsor cannabique a été chaudement accueillie.

« Je suis ravi d’avoir Shango Premium Cannabis comme sponsor principal, en plus pour mon grand retour en Formula Drift » dit-il. « 2017 est une année important dans ma carrière professionnelle, non seulement je reviens en championnat avec le premier partenariat avec une entreprise du cannabis en Formula Drift, mais en plus j’échange ma Miata [Mazda MX-5] contre une BMW M3. »

L’industrie du cannabis américaine profite aujourd’hui des différentes légalisations aux Etats-Unis pour s’installer dans le paysage mainstream, chassant sur les terres des sponsors plus classiques. On a par exemple pu voir Weedmaps sponsoriser des compétitions de jeux-vidéos ou un grand tour de l’Espagne avec sa team de skate.

« Bien que c’est un signe que le cannabis est grand et grossit encore » dit Matthew Gardiner du dispensaire Shango de Las Vegas. « Nous avons parlé à beaucoup de personnes dans plein d’entreprises et dans le sport. Vous allez nous voir de plus en plus. »

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Sport

Mike Tyson fumerait chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch

Mike Tyson dit qu'il dépense chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch

Dans l’épisode de son podcast de lundi, intitulé « Hotboxin ‘avec Mike Tyson« , l’ancien champion des poids lourds a révélé qu’il fumait chaque mois pour 40 000$ (35 000€) de cannabis. Cette quantité étonnante comprend également la consommation de ses employés et de ses amis qui lui rendent visite dans son ranch. Alors qu’il vendrait pour environ 500 000$ tous les mois de sa production, cela fait donc une consommation qui représente 8 % de ses revenus mensuels, issus de sa propre production. Après tout, on est jamais mieux servi que par soi-même.

PUBLICITE

Peu de temps après l’entrée en vigueur des lois californiennes sur le cannabis à des fins récréatives en 2018, il a lancé le Tyson Ranch. Convaincu des bienfaits du cannabis, la star a fait construire  un complexe de luxe sur 164 hectares de terrain situés dans un désert du Sud de la Californie, qui comprend un grand hôtel, un centre de recherches et également une petite université privée. Les zones de culture de son ranch font pousser neuf variétés de cannabis, des concentrés, et bientôt des produits comestibles. En plus des installations de production, ce complexe de luxe comprend une usine qui conditionne les edibles, un amphithéâtre et des terrains de camping « glamping ».

« J’ai pensé à tout le bien que je pouvais faire en aidant les gens avec du cannabis. C’était une évidence », a déclaré le boxeur.  « J’ai subi deux opérations, j’utilise la marijuana pour calmer mes nerfs et apaiser la douleur », a confié « Iron Mike ». Avant le cannabis, les médecins avaient mis l’ex-boxeur « sous opioïdes et ça (l)’a foutu en l’air ». Il souhaite donc sensibiliser le public à ses vertus curatives, en particulier celles du CBD.

En 2016, Mike Tyson s’était déjà lancé sur le marché du cannabis par sa société Tyson Holistic Holdings. « Le cannabis, c’est l’avenir, et tôt ou tard, tout le monde devra bien l’admettre », a conclu Tyson.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0