Suivez-nous

Cannabis au Royaume-Uni

Un député britannique appelle à consommer du cannabis au Parlement

Royaume-Uni - Un député appelle à la légalisation du cannabis

Au Royaume Uni, Paul Flynn, un député du parti travailliste, a exhorté le peuple anglais à enfreindre la loi et consommer du cannabis dans les Chambres du Parlement dans le but « d’envoyer un message » sur la politique des drogues du gouvernement.

PUBLICITE

En effet, lors d’un débat à la Chambre des Communes ce mardi 18 juillet, l’ancien vétéran a déclaré que l’utilisation du cannabis au Parlement est « la seule façon d’atteindre les esprits du gouvernement britannique ».

Le cannabis se trouve actuellement au rang B de la classification des drogues au Royaume-Uni. Le député travailliste avait notamment fait campagne pour que les lois soit modifiées, et permettre la consommation de cannabis à des fins médicinales.

Une politique des drogues injuste

Le député de 82 ans appelle le gouvernement à réguler le cannabis à des fins médicinales. « Je sais que nous, en tant que membres du Parlement, nous ne sommes pas autorisés à le faire. Mais j’appellerais à la désobéissance civile pour qu’ils viennent ici et qu’ils consomment du cannabis, pour voir ce qu’il se passe et pour défier le gouvernement et les autorités » a t-il déclaré.

Durant ce débat, il explique que Elizabeth Price, une femme souffrant de sclérose en plaques avait fait campagne pour le cannabis médicinal avant de mourir en 2011.

Mr Flynn a également affirmé : « Elle est venue à la Chambre et, ensemble, nous avons commis un ‘terrible crime’ sur la terrasse de cette Chambre car je lui ai fourni une tasse d’eau chaude dans laquelle elle a mis du cannabis dedans ».

PUBLICITE

Il explique ensuite qu’elle était « susceptible d’aller en prison » et qu’il l’aurait accompagné. « Je dois dire que cela met en exergue la sottise barbare et la cruauté de la politique du gouvernement qui refuse d’admettre les choix de traitements pour les maladies sérieuses et les solutions qu’ils ont pour se soigner » relate t-il.

Par ailleurs, le député libéral démocrate Norman Lamb a également appelé à une modification de la loi sur le cannabis. Rappelons qu’en mai dernier, le parti libéral-démocrate britannique était le seul parti à vouloir s’engager dans la légalisation du cannabis lors des élections législatives.

Mehdi Bautier

Mehdi est étudiant en journalisme à l'IEJ. Passionné d'écriture, de musique et de culture, il compte se spécialiser dans le domaine de la presse écrite et de la rédaction web.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis au Royaume-Uni

Royaume-Uni : La plus grande étude sur la weed arrive – Voici comment participer

Etude sur le cannabis au Royaume-Uni

Le sondage mondial sur les drogues mené par l’organisation du même nom, la Global Drug Survey (GDS), prend chaque année la température de l’usage international de drogues. Cette année, il s’associe à l’organisation UK Cannabis Social Clubs, qui chapeaute les bonnes pratiques autour des Cannabis Clubs au Royaume-Uni, pour obtenir encore plus de données sur la consommation de cannabis.

PUBLICITE

Les enquêtes de la GDS sont conçues pour faciliter une « conversation honnête » sur la consommation de drogue et la toxicomanie. Cette année, GDS s’associe aux Cannabis Clubs britanniques pour un focus particulier sur la consommation de cannabis et de CBD au Royaume-Uni et qualifie l’étude comme « la plus grande étude jamais réalisée sur le cannabis au Royaume-Uni ».

«Nous faisons rarement deux études en mêmes temps chez GDS», peut-on lire sur le site des UKCSCs. « Mais l’accélération et le déluge de financement des investisseurs et de l’intérêt pour le marché britannique du cannabis (tant juridique que médical) sont tels, que GDS a estimé qu’il était vraiment important d’avoir une idée de ce qui se passe actuellement au Royaume-Uni, pour orienter les futures politiques et directives cliniques et faire en sorte que la voix du consommateur régulier soit entendue. Nous n’avons pas toujours eu cette chance. »

Le sondage, auquel vous pouvez répondre en cliquant ici, est totalement anonyme. Elle ne stocke pas les données privées des répondants, telles que les adresses IP ou les noms. Le temps estimé pour répondre à l’enquête est d’environ 10 à 15 minutes.

Voici des exemples de questions posées :

PUBLICITE
  • Comment évoluent les différents types de produits au cannabis et la manière de les utiliser au Royaume-Uni ?
  • Comment les gens utilisent le CBD et en quoi le trouvent-ils efficace ?
  • L’expériences des membres d’un Cannabis Social Club au Royaume-Uni
  • Comment les gens utilisent actuellement le cannabis à des fins médicales / thérapeutiques, d’où provient-il, combien paient-ils, pour quelle affection l’utilisent-ils, comment l’utilisent-ils, quels en sont les avantages, quels en sont les effets sur les autres traitements qu’ils ont peut-être essayés, les problèmes rencontrés, ont-ils essayé de s’en voir prescrire par un médecin généraliste ou à un spécialiste depuis l’adoption de la loi sur le cannabis médical au Royaume-Uni ?

En outre, la grande enquête annuelle GDS sur les drogues, distincte de l’enquête actuelle sur le cannabis au Royaume-Uni, aura lieu en novembre 2019. L’enquête s’appuie sur des données de 30 pays et sera traduite en 18 langues.

Vous pouvez trouver la dernière enquête à ce jour sur le site de GDS.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0