Royaume-Uni : le projet de loi sur le cannabis médical a passé sa première lecture sans opposition

Paul Flynn

Un projet de loi qui légaliserait l’usage médical du cannabis au Royaume-Uni a passé hier sa première lecture au Parlement britannique sans aucune opposition.

PUBLICITE

La législation a été présentée par le député Paul Flynn. Au même moment, une « cannabis tea party » se tenait devant le Parlement où quelques dizaines de militants pro-réforme ont consommé des spaces scones, bu du thé infusé et vaporisé de la weed.

Cet acte de désobéissance civile avait été incitée par Paul Flynn lui-même en juillet, lorsqu’il avait incité tout consommateur de cannabis à venir en fumer au Parlement. Cet appel au rassemblement avait pour but de voir si les forces de l’ordre étaient prêtes à arrêter des gens souffrant de maladies graves et qui trouvent un apaisement en se soignant avec du cannabis.

« Le projet de loi a passé sa première lecture aujourd’hui sans opposition » a déclaré le député Flynn dans une interview pour Marijuana.com. « L’autre sujet, qui était plus important, est qu’une petite centaine de personnes se sont rassemblées et ont enfreint la loi. Je les ai invité ici et ai suggéré [qu’ils consomment du cannabis] car la loi s’est avérée être une ordure [ndT : « an ass » dans la version anglaise]. »

Cannabis Tea Party

Flynn a rajouté, qu’heureusement, il n’y avait eu aucune arrestation. « Ils auraient pu être jeté en prison pour 5 ans en faisant ce qu’ils ont fait. Je pense que nous devons dire au gouvernement maintenant, s’ils sont si lâches et si inintelligents pour croire qu’un marché illégal est meilleur qu’un marché légal, c’est au public de montrer qu’ils ont tort. »

Bien que Flynn n’ait jamais ingéré de cannabis lui-même, il a rejoint la manifestation et était prêt à y prendre cannabiquement part. « Je n’ai pas consommé de cannabis aujourd’hui mais je l’aurais fait s’il y avait eu des arrestations. J’aurais participé par solidarité, après avoir appelé les gens à le faire. Les gens consommaient du cannabis en cakes, en boissons et utilisaient un vaporisateur. »

Flynn a ajouté que le projet de loi en lui-même avait encore un long chemin à faire au Parlement, mais a bon espoir qu’il passe si les gens continuent les manifestations. « Il y avait deux commissaires de police qui sont venus et ont rejoint le rassemblement et qui le soutenaient. C’est très significatif, des gens responsables du respect de la loi étaient du côté de ceux qui l’enfreignent. »

Malgré de nombreux rebondissements du gouvernement britannique sur le sujet, Flynn croit vraiment que le vent tourne. « Je crois qu’il y a eu un changement. Les gens voient ce qu’il se passe dans d’autres parties du monde, et ont vu les changements réalisés sur les lois autour du cannabis, sans effondrement de civilisation et sans que le ciel ne nous tombe sur la tête. »

Le projet de loi entrera en seconde lecture en février prochain. Vous pouvez revoir l’intervention du député Flynn ici.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Cannabis médical

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire