Suivez-nous

Cannabis au Royaume-Uni

Royaume-Uni : le projet de loi sur le cannabis médical a passé sa première lecture sans opposition

Paul Flynn

Un projet de loi qui légaliserait l’usage médical du cannabis au Royaume-Uni a passé hier sa première lecture au Parlement britannique sans aucune opposition.

PUBLICITE

La législation a été présentée par le député Paul Flynn. Au même moment, une « cannabis tea party » se tenait devant le Parlement où quelques dizaines de militants pro-réforme ont consommé des spaces scones, bu du thé infusé et vaporisé de la weed.

Cet acte de désobéissance civile avait été incitée par Paul Flynn lui-même en juillet, lorsqu’il avait incité tout consommateur de cannabis à venir en fumer au Parlement. Cet appel au rassemblement avait pour but de voir si les forces de l’ordre étaient prêtes à arrêter des gens souffrant de maladies graves et qui trouvent un apaisement en se soignant avec du cannabis.

« Le projet de loi a passé sa première lecture aujourd’hui sans opposition » a déclaré le député Flynn dans une interview pour Marijuana.com. « L’autre sujet, qui était plus important, est qu’une petite centaine de personnes se sont rassemblées et ont enfreint la loi. Je les ai invité ici et ai suggéré [qu’ils consomment du cannabis] car la loi s’est avérée être une ordure [ndT : « an ass » dans la version anglaise]. »

Cannabis Tea Party

PUBLICITE

Flynn a rajouté, qu’heureusement, il n’y avait eu aucune arrestation. « Ils auraient pu être jeté en prison pour 5 ans en faisant ce qu’ils ont fait. Je pense que nous devons dire au gouvernement maintenant, s’ils sont si lâches et si inintelligents pour croire qu’un marché illégal est meilleur qu’un marché légal, c’est au public de montrer qu’ils ont tort. »

Bien que Flynn n’ait jamais ingéré de cannabis lui-même, il a rejoint la manifestation et était prêt à y prendre cannabiquement part. « Je n’ai pas consommé de cannabis aujourd’hui mais je l’aurais fait s’il y avait eu des arrestations. J’aurais participé par solidarité, après avoir appelé les gens à le faire. Les gens consommaient du cannabis en cakes, en boissons et utilisaient un vaporisateur. »

Flynn a ajouté que le projet de loi en lui-même avait encore un long chemin à faire au Parlement, mais a bon espoir qu’il passe si les gens continuent les manifestations. « Il y avait deux commissaires de police qui sont venus et ont rejoint le rassemblement et qui le soutenaient. C’est très significatif, des gens responsables du respect de la loi étaient du côté de ceux qui l’enfreignent. »

Malgré de nombreux rebondissements du gouvernement britannique sur le sujet, Flynn croit vraiment que le vent tourne. « Je crois qu’il y a eu un changement. Les gens voient ce qu’il se passe dans d’autres parties du monde, et ont vu les changements réalisés sur les lois autour du cannabis, sans effondrement de civilisation et sans que le ciel ne nous tombe sur la tête. »

PUBLICITE

Le projet de loi entrera en seconde lecture en février prochain. Vous pouvez revoir l’intervention du député Flynn ici.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis au Royaume-Uni

Royaume-Uni : La plus grande étude sur la weed arrive – Voici comment participer

Etude sur le cannabis au Royaume-Uni

Le sondage mondial sur les drogues mené par l’organisation du même nom, la Global Drug Survey (GDS), prend chaque année la température de l’usage international de drogues. Cette année, il s’associe à l’organisation UK Cannabis Social Clubs, qui chapeaute les bonnes pratiques autour des Cannabis Clubs au Royaume-Uni, pour obtenir encore plus de données sur la consommation de cannabis.

PUBLICITE

Les enquêtes de la GDS sont conçues pour faciliter une « conversation honnête » sur la consommation de drogue et la toxicomanie. Cette année, GDS s’associe aux Cannabis Clubs britanniques pour un focus particulier sur la consommation de cannabis et de CBD au Royaume-Uni et qualifie l’étude comme « la plus grande étude jamais réalisée sur le cannabis au Royaume-Uni ».

«Nous faisons rarement deux études en mêmes temps chez GDS», peut-on lire sur le site des UKCSCs. « Mais l’accélération et le déluge de financement des investisseurs et de l’intérêt pour le marché britannique du cannabis (tant juridique que médical) sont tels, que GDS a estimé qu’il était vraiment important d’avoir une idée de ce qui se passe actuellement au Royaume-Uni, pour orienter les futures politiques et directives cliniques et faire en sorte que la voix du consommateur régulier soit entendue. Nous n’avons pas toujours eu cette chance. »

Le sondage, auquel vous pouvez répondre en cliquant ici, est totalement anonyme. Elle ne stocke pas les données privées des répondants, telles que les adresses IP ou les noms. Le temps estimé pour répondre à l’enquête est d’environ 10 à 15 minutes.

Voici des exemples de questions posées :

PUBLICITE
  • Comment évoluent les différents types de produits au cannabis et la manière de les utiliser au Royaume-Uni ?
  • Comment les gens utilisent le CBD et en quoi le trouvent-ils efficace ?
  • L’expériences des membres d’un Cannabis Social Club au Royaume-Uni
  • Comment les gens utilisent actuellement le cannabis à des fins médicales / thérapeutiques, d’où provient-il, combien paient-ils, pour quelle affection l’utilisent-ils, comment l’utilisent-ils, quels en sont les avantages, quels en sont les effets sur les autres traitements qu’ils ont peut-être essayés, les problèmes rencontrés, ont-ils essayé de s’en voir prescrire par un médecin généraliste ou à un spécialiste depuis l’adoption de la loi sur le cannabis médical au Royaume-Uni ?

En outre, la grande enquête annuelle GDS sur les drogues, distincte de l’enquête actuelle sur le cannabis au Royaume-Uni, aura lieu en novembre 2019. L’enquête s’appuie sur des données de 30 pays et sera traduite en 18 langues.

Vous pouvez trouver la dernière enquête à ce jour sur le site de GDS.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0