Suivez-nous

Cannabis au Royaume-Uni

Royaume-Uni : la police ne devrait pas interpeller une personne uniquement parce qu’elle sent le cannabis

Odeur de cannabis

La police britannique s’est vue conseiller par le College of Policing, un corps professionnel de policiers chargé de la formation et de la transmission des bonnes pratiques policières, de ne pas arrêter une personne juste parce qu’elle sent le cannabis.

PUBLICITE

Cette règle tacite mais officielle a été émise pour la première fois l’année dernière et réitérée dans un rapport de la HMICFRS, l’équivalent de notre IGPN. Ce dernier explique que l’odeur de cannabis n’est pas une preuve de culpabilité et ne devrait pas constituer un motif pour arrêter un suspect.

Le rapport note aussi qu’une grande partie des forces de l’ordre ne connait pas cette règle, et qu’il y a eu 596 incidents enregistrés d’un officier qui a interpellé une personne sur les bases d’une odeur de cannabis.

« [Nos bonnes pratiques] veulent que la seule odeur de cannabis, sans autre facteur contributif, ne justifient pas normalement une fouille. De récentes recherches ont montré que l’inclusion de l’odeur de cannabis comme raison de fouilles n’augmentait pas la probabilité qu’une fouille pour cannabis aboutisse à la découverte d’un délit. Le comportement du suspect devrait être plus important que l’odeur de cannabis pour décider d’une fouille, car le comportement est directement ou indirectement lié à des drogues augmente les chances de succès » peut-on lire dans le rapport.

La directive ne fait toutefois pas l’unanimité, à l’image du Chef de Police de Merseyside, Andy Cooke, qui a déclaré sur Twitter qu’il continuerait à demander à ses officiers de police de contrôler et fouiller les personnes sentant le cannabis.

PUBLICITE

Le rapport indique par ailleurs que l’utilisation excessive du « stop-and-search » envers les Noirs, les Asiatiques et les minorités ethniques était une menace publique pour la confiance en la police. Les Noirs ont 8 fois plus de chances d’être interpellés au Royaume-Uni que les Blancs.

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0