Suivez-nous

People

Le Professeur Xavier se soigne au cannabis

Patrick Stewart et cannabis

Sir Patrick Stewart, plus connu à l’écran sous le nom de Charles Xavier dans la franchise X-Men, et précédemment comme le capitaine Jean-Luc Picard dans Star-Trek, profite aujourd’hui des possibilités de l’usage médical du cannabis en Californie.

PUBLICITE

Actuellement en tournée de promotion pour le dernier spin-off de X-Men, Logan, Sir Patrick Stewart, 76 ans, a confié au magazine Esquire qu’il s’appuie maintenant sur une crème au cannabis pour garder ses mains fonctionnelles.

Son personnage dans Logan, sorti en salles cette semaine, souffre d’une maladie dégénérative du cerveau et lutte contre ses propres problèmes physiques. Un rôle qui fait écho à la vie actuelle de l’acteur qui a trouvé une solution : il utilise du cannabis.

« Je veux dire, mon principal problème est que mes mains ne fonctionnent plus bien. Mais grâce au cannabis, elles fonctionnent bien mieux qu’avant. Grâce à la loi en Californie aujourd’hui, c’est juste une crème que je m’applique ».

« Je réfléchis de toute manière à la vieillesse, je n’ai pas eu besoin de Logan pour y penser. J’y pense tous les jours. Pas tout le temps. Je ne m’épanche pas dessus, mais j’en suis venu à un point où les chiffres sont contre vous. Les choses physiques [me font me sentir vieux]. Vous arrivez à un âge où vous allez chez le médecin, vous lui dites quel âge vous avez et il hausse juste les épaules en disant : « Oh, c’est juste ça ? » »

PUBLICITE

Lorsqu’un journaliste lui demande comment il fait lorsqu’il retourne en Angleterre et qu’il ne peut légalement plus utiliser de cannabis, Patrick Stewart a la réponse : « Je ne peux pas répondre à cette question ».

Thug life.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

People

La fois où Robert Downey Jr. s’est fait attraper à Disneyland en train de fumer un joint sur une gondole

Robert Donwey Jr a fumé un joint à Disneyland

Alors qu’il se faisait décerner un trophée des Disney Legends, récompensant les femmes et les hommes qui ont contribué de manière émérite à la Walt Disney Company, Robert Downey Jr. a partagé vendredi dernier une anecdote des plus cocasses : il s’est déjà fait arrêter dans un parc Disney en train de fumer un joint pendant une promenade en gondole.

PUBLICITE

« Voici un petit détail pour vous. La toute première fois que je suis allé à Disneyland, j’ai été transporté dans un autre endroit, quelques instants après mon arrestation », a déclaré Downey, déclenchant des éclats de rire. « J’ai été emmené dans un centre de traitement étonnamment convivial, mis en garde, et renvoyé à un chaperon de groupe très déçu, si ma mémoire est bonne. »

« Cela fait un moment que j’en ai un peu honte et j’ai décidé de partager ça avec vous ce soir », a-t-il déclaré. « Je voudrais faire amende honorable à quiconque qui a dû me retenir pour avoir fumé du cannabis en gondole sans autorisation. »

« Et je ne veux pas insinuer non plus qu’il existe des permis de fumer du cannabis en gondole ou pour toute autre attraction du parc », a ajouté l’interprète d’Iron Man.

«Peut-être pour les Imagineers, mais c’est leur propre affaire», a-t-il plaisanté en faisant référence à l’équipe de recherche et développement de Disney.

PUBLICITE

Robert Downey Jr. semblerait ne pas être la seule célébrité à s’être affranchie du règlement du parc. L’an dernier, l’ancien président Barack Obama a confié qu’il lui était arrivé plus ou moins la même aventure lorsqu’il était au lycée. Racontant sa mésaventure, il a limité son geste à une consommation de cigarettes, tout en ayant l’air de faire un clin d’oeil, déclenchant quelques questions sur le type de plantes présentes dans ces cigarettes.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0