Suivez-nous

Lifestyle

La première pub TV sur du cannabis récréatif ne sera finalement pas diffusée

Publicité cannabis retirée

Alors que Leafly a eu le droit à une page de publicité dans le New York Times, la toute première pub télé pour de la marijuana récréative qui devait passer sur une des chaînes du réseau ABC, a été retirée hier soir pour des raisons juridiques.

PUBLICITE

La publicité pour Neos, un fournisseur d’huile de cannabis et de vapoteuse, devait être diffusée au Colorado où la marijuana est légale pour des usages thérapeutiques et récréatif.
Elle montrait des images de jeunes gens en boite de nuit ou en randonnée dans les montagnes.

« Vous menez une vie aventureuse, toujours à la recherche de nouveaux moyens pour décompresser », dit la voix off. « Profitez maintenant des meilleurs effets et fumez tranquillement avec votre vapoteuse cet été ». Le spot finit sur une scène de feu de camp où des campeurs jouent de la guitare, et le slogan « Une nouvelle façon audacieuse de se détendre. Neos, relaxez-vous de manière responsable. »

Le publicité ne fait mention à aucun moment de marijuana, et on ne voit aucune image de cannabis ou de fumeur. Mais pour le gouvernement fédéral, qui régule les ondes télé, le cannabis est toujours illégal.

PUBLICITE

« Scripps a décidé de ne pas accepté de publicité sur la marijuana pour l’instant » a annoncé Valerie Miller, la porte-parole de E.W. Scripps Company, la société propriétaire de la chaîne. « Nous sommes fiers d’être une entreprise de libre expression mais nous sommes aussi concernés par le manque de clarté autour des lois fédérales qui réglementent ce type de publicité. »

« Channel7 a officiellement mis en attente toutes les publicités sur le cannabis jusqu’à nouvel ordre, tandis qu’ABC investigue sur la légalité de passer à l’antenne une substance considérée illégale au niveau fédéral » rapporte Olivia Mannix à CNNMoney, la confondatrice de Cannabrand, l’agence de pub qui a produit le spot pour Neos.

C’est en fait un problème régulier pour l’industrie du cannabis aux Etats-Unis, légale dans un cadre récréatif au Colorado, dans l’Etat de Washington, en Alaska, et pour un usage médical dans 20 autres Etats. Mais les lois locales se confrontent souvent aux lois fédérales, qui n’ont pas bougé malgré l’assouplissement de la régulation du cannabis. Et la publicité n’est pas le seul domaine impacté, les banques aussi doivent se confronter aux lois fédérales.

Olivia Mannix conclut en disant que le Colorado permet le passage d’une pub télé sur la marijuana si 70% de l’audience a plus de 21 ans, âge légal de la majorité aux Etats-Unis. La pub pour Neos était programmée autour du Jimmy Kimmel Live, où 97% de l’audience est majeure selon les rapports Nielsen.

PUBLICITE

Une pub finalement partie en fumée !

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Lifestyle

L’Institut Supérieur de Cannabiculture (ISC) ouvre en octobre 2019

Institut Supérieur de cannabiculture

Désireux de vous former à la culture du chanvre ou du cannabis légal ? L’Institut Supérieur de Cannabiculture est la première formation européenne et francophone dédiée à la culture professionnelle du cannabis.

PUBLICITE

La plateforme de e-learning, réservée aux personnes majeures, entend proposer une expérience unique et interactive pour les futurs étudiants, allant de cours d’horticulture appliquée, de biologie végétale, mais également de droit, d’histoire, d’éthique et de macroéconomie, tout au long des 14 semaines de formation.

Voir la brochure de la formation

Les étudiants pourront s’exercer sur des variétés de chanvre légales pour se faire la main avant d’intégrer des stages chez les partenaires européens de l’Institut. Leur engagement est d’accompagner chaque étudiant vers son projet professionnel ou entrepreneurial et de devenir incontournable dans l’industrie.

L’équipe pédagogique de l’ISC

L’équipe pédagogique de l’ISC sera, entre autres, composée de Johann Chaumont, Ingénieur Agronome, Maître Ingrid Metton, Avocate au barreau de Paris, Docteur Jean-Christophe Breitler, Docteur en Biologie végétale, Jouany Chatoux patron de la ferme bio de Pigerolles et ardent défenseur de l’expérimentation en Creuse d’une production de cannabis thérapeutique.

PUBLICITE

Au-delà du socle de compétences scientifiques et techniques enseignées, L’institut Supérieur de Cannabiculture veut construire un réseau d’avant-garde dans lequel s’insèrent les professionnels et entrepreneurs formés.

Plusieurs formations sont proposées, à des tarifs allant de 199€ à 3750€.

Vous pouvez retrouver plus d’infos sur l’ISC sur leur site Internet.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0