Suivez-nous

Lifestyle

Idée mariage : remplacer l’alcool par du cannabis

Mariage weed bar

A la place du traditionnel « vin d’honneur », ces jeunes mariés de l’Oregon, aux Etats-Unis, ont opté pour un « joint d’honneur » lors de leur mariage. « On était très surpris du succès que ça a eu », a déclaré le jeune marié John Elledge. « Je reçois encore plusieurs textos par jour des invités pour me dire combien ils ont apprécié le cannabar ».

PUBLICITE

En Oregon, où la marijuana est légalisée, ce genre d’animation est tout à fait autorisée sur une propriété privée, pour peu qu’il n’y ait pas d’alcool servi à côté. « On s’est assurée que tout soit légal » confirme John Elledge. « Nous savons que la limite est de 8 onces (225g), et nous avons uniquement mis de petites quantités de 13 variétés différentes à disposition,  avec un budtender pour contrôler la consommation ».

C’était la première que fois que l’agence qui organisait le mariage répondait à ce type de requête. Sa porte-parole assure que tout avait été prévu pour que l’événement se déroule parfaitement. Des transports avaient été mis à disposition. Le couple avait lui-même choisi les produits et embauché le budtender pour la tente où les invités pouvaient s’approvisionner.

John Elledge, qui est lui-même producteur de marijuana, semble ravi d’être le premier à proposer un cannabar dans un mariage. « On a même vu une personne de 81 ans, qui n’avait pas fumé de beuh depuis les années 60, venir dans notre tente. Bien que sceptique au début, elle a fini par adorer l’endroit ». Et elle n’est sans doute pas la seule !

BONUS : le reportage d’USA Today sur l’événenement (en anglais)

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Lifestyle

L’Institut Supérieur de Cannabiculture (ISC) ouvre en octobre 2019

Institut Supérieur de cannabiculture

Désireux de vous former à la culture du chanvre ou du cannabis légal ? L’Institut Supérieur de Cannabiculture est la première formation européenne et francophone dédiée à la culture professionnelle du cannabis.

PUBLICITE

La plateforme de e-learning, réservée aux personnes majeures, entend proposer une expérience unique et interactive pour les futurs étudiants, allant de cours d’horticulture appliquée, de biologie végétale, mais également de droit, d’histoire, d’éthique et de macroéconomie, tout au long des 14 semaines de formation.

Voir la brochure de la formation

Les étudiants pourront s’exercer sur des variétés de chanvre légales pour se faire la main avant d’intégrer des stages chez les partenaires européens de l’Institut. Leur engagement est d’accompagner chaque étudiant vers son projet professionnel ou entrepreneurial et de devenir incontournable dans l’industrie.

L’équipe pédagogique de l’ISC

L’équipe pédagogique de l’ISC sera, entre autres, composée de Johann Chaumont, Ingénieur Agronome, Maître Ingrid Metton, Avocate au barreau de Paris, Docteur Jean-Christophe Breitler, Docteur en Biologie végétale, Jouany Chatoux patron de la ferme bio de Pigerolles et ardent défenseur de l’expérimentation en Creuse d’une production de cannabis thérapeutique.

PUBLICITE

Au-delà du socle de compétences scientifiques et techniques enseignées, L’institut Supérieur de Cannabiculture veut construire un réseau d’avant-garde dans lequel s’insèrent les professionnels et entrepreneurs formés.

Plusieurs formations sont proposées, à des tarifs allant de 199€ à 3750€.

Vous pouvez retrouver plus d’infos sur l’ISC sur leur site Internet.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0