Suivez-nous

Non classé

Jean Castex opposé à la légalisation du cannabis

« Non. » C’est la réponse claire, nette, et sans bavure du Premier ministre, interrogé sur une possible autorisation du cannabis récréatif en France. Jean Castex était l’invité hier soir de La rencontre est tienne, une émission d’une heure en direct sur Twitch, pilotée par le journaliste Samuel Étienne.

PUBLICITE

« Personnellement, je n’y suis pas favorable. J’ai trop vu – en tant que maire – beaucoup de dégâts que ça occasionne. Donc, là aussi, la santé d’abord. Voilà, donc je pense que c’est une fausse bonne idée ».

Le Premier ministre était ensuite invité à réagir sur la différence de traitement entre le cannabis, l’alcool et la cigarette. « Sur le tabac et l’alcool il y a des messages réguliers de mise en garde contre un abus. Et puis je ne les mettrai pas sur le même plan, du point de vue des risques sanitaires », considère Jean Castex.

« En réalité, les dangers de l’alcool et le risque d’addiction sont plus importants que ceux du cannabis, nuance la députée (LREM) Caroline Janvier, jointe aujourd’hui par Newsweed. Il y a un consensus scientifique sur ce sujet-là, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de danger sur le cannabis. Je propose au gouvernement de leur transmettre mi-avril notre rapport sur le cannabis récréatif.« 

PUBLICITE

Élection présidentielle de 2022

La prise de position du chef du gouvernement intervient au moment où plusieurs responsables politiques veulent un assouplissement de la loi. Et ce n’est pas un hasard du calendrier, puisque l’élection présidentielle de 2022 aura lieu d’ici un an.

Des maires de droite signent une tribune pour la légalisation, ainsi que des maires des banlieues de région parisienne. Au niveau national, l’Assemblée mène une mission d’information sur les usages du cannabis avec des députés de tous bords.

Au sein du gouvernement, les ministres issus de la droite comme Gérald Darmanin ou le chef du gouvernement, Jean Castex, sont plus frileux sur le sujet. « La position de Jean Castex et de Gérald Darmanin est très claire. Elle est cohérente. Mais ça n’empêche pas qu’en 2022, le débat se pose différemment », veut croire la députée Caroline Janvier.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

1 commentaire

1 commentaire

  1. osirion

    17 mars 2021 à 15 h 14 min

    A votre avis, la droite de Sarkozy a-t-elle demandé son avis à d’autres élus pour nous flanquer un régime de prohibition anti-démocratique ? NON !
    Donc, on ne voit pas pourquoi les vertueux élus porteurs de la légalisation devraient-ils recueillir l’avis de ceux qui soutiennent l’abomination du crime des trafics et de la répression.
    Il me semble que c’est plutôt une plainte et des mises en examen (pour non assistance..) qu’ils doivent recevoir, plutôt que donner leur avis dont on connaît déjà la sempiternelle rhétorique consternante.
    Somme toute, entre sondages 67% et consultation citoyenne 80%, la réponse du peuple est nette et sans appel..La prohibition c’est NON !

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !