Pays-Bas : le nombre de Coffeeshops continue de diminuer

Pays-Bas - le nombre de Coffeeshops continue de diminuer

Le nombre de coffeeshops aux Pays-Bas diminue progressivement. A la fin de l’année 2016, le pays comptait 573 coffeeshops contre 591 en 2014 et 617 en 2012.

PUBLICITE

Le ministre de la Sécurité et de la Justice, Stef Blok, a publié ces chiffres ce mardi 4 juillet 2017. La ville d’Amsterdam héberge 173 coffeeshops, soit 30% du total des coffeeshops du pays. La ville de Rotterdam a, quant à elle, 40 coffeeshops à son actif, La Haye possède 36 coffeeshops tandis que la ville de Utrecht en a seulement 10.

A Amsterdam, on compte donc un coffeeshop pour environ 4907 habitants, une concentration plus importante comparée aux 102 autres villes hollandaises qui ont acquis des licences pour vendre du cannabis à usage récréatif. A l’inverse, la ville de Zoetermeer située à 12 kilomètres de la Haye, n’a qu’un seul coffeeshop pour 125 000 habitants.

Des critères stricts pour les coffeeshops

La vente de cannabis aux Pays-Bas est tolérée, à condition que les coffeeshops respectent les règles prescrites ou les «critères de tolérance».

Les propriétaires expliquent que la fermeture massive des coffeeshops chaque année est due à la décision des conseils municipaux des villes hollandaises. Ils imposent en effet des critères stricts concernant les dispensaires de cannabis à savoir :

  • Ils ne doivent pas causer de nuisance sonore
  • Ils ne sont pas autorisés à vendre des drogues dures
  • Ils ont pour interdiction de vendre du cannabis à des mineurs
  • La publicité du cannabis est strictement interdite
  • Ne sont pas autorisés à vendre de grandes quantités, à savoir 5 grammes par personne en une seule fois
  • Un coffeeshop ne doit pas se trouver à moins de 250 mètres d’une école

C’est cette dernière mesure qui contraint d’ailleurs le plus les coffees. Le Mellow Yellow, plus vieux coffeeshop d’Amsterdam, devait fêter ses 50 ans en 2017. Le dispensaire a fermé ses portes quelques jours avant son jubilé. Cette décision vient du maire d’Amsterdam Eberhard van der Laan, en accord avec le conseil municipal qui a souhaité fermé tous les coffeeshops situés à moins de 250 mètres d’une école, dans le but de dissuader les jeunes de consommer du cannabis.

Aux Pays-Bas, un conseil municipal se réserve le droit d’autoriser des coffeeshops à vendre du cannabis au sein de leur commune avec certaines limites. Ils peuvent également imposer des règles supplémentaires s’ils le jugent nécessaire.

Mehdi Bautier

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

CannTrust sous le coup d'une enquête de Santé Canada pour production illégale de cannabis
CannTrust sous le coup d’une enquête de Santé Canada pour production illégale de cannabis
Etats-Unis les régulations autour du CBD devraient être accélérées
Etats-Unis : la FDA accélère les régulations autour du CBD
L'Israël lance un diplôme pour former aux métiers du cannabis
Israël crée un diplôme pour former aux métiers du cannabis médical
Etude le cannabis réduit les douleurs liées à la fibromyalgie
Etude : le cannabis réduit les douleurs liées à la fibromyalgie
Etats-Unis Le cannabis bientôt légalisé à l'échelle du pays
Etats-Unis : Le Congrès réfléchit à une décriminalisation fédérale du cannabis
Canada le cannabis légal est 80% plus cher que le marché noir
Canada : le cannabis légal 80% plus cher que celui du marché noir

Laisser un commentaire