Pax Labs Inc. évaluée à 5 milliards de dollars

pax vape

Pax Labs Inc, start up basée à San Fransisco qui produit des vaporisateurs a été récemment évaluée à 5 milliards de dollars selon Bloomberg. Discret, portable et high tech, les vapos Pax remportent un franc succès aux États-Unis, en parallèle des changements de consommation du cannabis.

Fréquemment surnommé l' »iPhone du cannabis », le Pax ressemble à une clé USB high-tech. Sa discrétion en fait un atout de choix pour les consommateurs nomades qui peuvent modifier ses réglages (température, lumière…) via une application smartphone.

Un cousin controversé

Le vape est basé sur le même mode de fonctionnement que le Juul, un vaporisateur pour nicotine concentrée. Et pour cause : ils ont tous deux été créés par James Monsees et Adam Bowen.

L’entreprise d’origine a été séparée en deux entités distinctes l’année dernière, Juul Labs et Pax Labs, sûrement pour éviter que la controverse autour du Juul ne déteigne sur le Pax, mais aussi parce que les deux produits sont soumis à des cadres de régulation différents.

Le Juul a fait polémique car il s’est largement popularisé dans les milieux adolescents. Bien que la consommation de e-cigarettes soit moins toxique que les cigarettes traditionnelles, la concentration en nicotine et l’effet de mode autour des vapos engendrent des problèmes d’addiction chez les ados. Pour lutter contre cette « épidémie », la FDA a lancé un ultimatum aux producteurs des appareils les plus populaires qui doivent prouver qu’ils peuvent garder leur produit hors de portée des mineurs. Aujourd’hui une enquête est en cours pour déterminer si la compagnie Juul Labs a marketé son produit pour une consommation adolescente.

Les vaporisateurs sont vendus vides, sans cartouches. Ces dernières sont vendues vides à des producteurs qui eux les remplissent et les dsitribuent (souvent dans les mêmes endroit que le vapo), une manière de se protéger de l’usage qu’en font les consommateurs bien que les produits soient plus ou moins clairement destinés à la consommation de concentrés, que ce soit de nicotine pour le Juul ou de cannabis pour certaines versions du Pax (le Pax 3 et le Pax Era).

La dernière levée de fond de la compagnie a atteint les 20 millions de dollars un round « délibérément petit » selon le nouveau PDG de Pax, Bharat Vasan, et réduit à des investisseurs déjà impliqués dans la compagnie. Bien que juridiquement séparées, les deux compagnies partagent aussi la même base d’investisseurs.

Catégories liées : Business

Articles liés

Derniers articles

iles vierges
Les Iles Vierges américaines viennent de légaliser le cannabis médical
villeurbanne débat cannabis
Le débat citoyen sur les politiques du cannabis bat son plein à Villeurbanne
foire événements cannabis
Les événements cannabiques de 2019
andrew cuomo
New York : la légalisation mais sans Big Cannabis
nous paris
Charlotte’s Web se lance en France puis en Europe
festival
Les festivaliers choisissent leur drogue en fonction de la musique
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire