Suivez-nous
CBD Shop France

La Nouvelle-Zélande approuve les premiers produits de cannabis médical fabriqués localement

Publié

le

Cannabis médical en Nouvelle-Zélande

La semaine dernière, les autorités sanitaires néo-zélandaises ont commencé à autoriser l’utilisation de produits médicaux à base de cannabis fabriqués localement, mettant ainsi fin à la dépendance des patients vis-à-vis des produits importés. Le ministère de la Santé a autorisé l’accès aux médicaments locaux à partir du 9 septembre, ouvrant ainsi une nouvelle opportunité pour les producteurs et fabricants de cannabis néo-zélandais.

PUBLICITE

En vertu des lois néo-zélandaises sur la légalisation du cannabis médical, tout médecin généraliste agréé peut prescrire des médicaments à base de cannabis à tout patient pour traiter tout problème de santé. Mais depuis 2017, seuls les médicaments à base de cannabis importés étaient approuvés pour être utilisés par les patients.

« Jusqu’à présent, les patients néo-zélandais ne pouvaient se voir prescrire que du cannabis médical cultivé à l’étranger, la grande majorité étant importée d’Australie et du Canada », explique Tim Aldridge, directeur général du producteur de cannabis Puro New Zealand.

Puro New Zealand cultive du cannabis biologique dans ses installations au Sud du pays. Au début de l’année, la société a signé un accord de plusieurs millions de dollars sur cinq ans pour fournir du cannabis à Helius Therapeutics, une entreprise qui fabrique des médicaments à base de cannabinoïdes dans ses installations à East Auckland.

« En 2018, l’intention législative du Parlement autour de l’amélioration de l’accès était claire« , a déclaré Doran. « [Nous nous sommes] également efforcé d’obtenir des médicaments à base de cannabis à la fois cultivés et fabriqués localement. Cette ambition nationale de mieux servir les patients kiwis qui souffrent depuis longtemps est enfin une réalité et c’est excitant. »

PUBLICITE

« C’est une excellente nouvelle pour de nombreux patients qui cherchent depuis longtemps un accès légal à des produits médicaux à base de cannabis cultivés et fabriqués en Nouvelle-Zélande », a ajouté M. Doran.

Médicaments approuvés pour le marché néo-zélandais

Helius Therapeutics a été notifié par le ministère de la Santé que deux de ses médicaments avaient passé les tests des normes de qualité, une exigence avant que les produits du cannabis puissent entrer sur le marché. La Nouvelle-Zélande compte déjà 35 entreprises de cannabis à travers le pays, Helius Therapeutics étant la plus importante de la nation.

Helius a été la première entreprise de cannabis médicinal de Nouvelle-Zélande à obtenir une licence GMP pour la fabrication de médicaments en juillet 2021, mettant les premiers produits sur le marché trois mois plus tard. Les nouveaux produits seront d’abord lancés en Nouvelle-Zélande avant d’être déployés à l’international, l’Europe et l’Amérique du Sud étant déjà identifiées comme des marchés étrangers prioritaires pour l’entreprise.

« Obtenir l’approbation de produits de cannabis médical qui sont véritablement cultivés et fabriqués en Nouvelle-Zélande est une étape importante pour notre industrie », a déclaré Doran. « Les patients locaux et leurs défenseurs se sont battus longtemps et durement pour des produits véritablement kiwis qui soient à la fois de haute qualité et rentables. »

PUBLICITE

Aldridge a déclaré que son entreprise a passé quatre ans à mettre ses opérations en conformité avec les normes gouvernementales.

« Cela n’a pas toujours été une sinécure », a déclaré M. Aldridge. « Naviguer dans cette nouvelle industrie, se familiariser avec le régime réglementaire et cultiver à grande échelle a été une entreprise colossale. »

Bien que le travail de développement d’une infrastructure locale de production de cannabis n’ait pas été facile, il affirme que les patients en récolteront bientôt les fruits. Les médicaments à base de cannabis produits localement devraient coûter aux patients moitié moins cher que les médicaments importés.

« Nous avons constaté des retards et des perturbations importants dans la disponibilité des produits importés, car le COVID continue d’avoir un impact sur les chaînes d’approvisionnement », a déclaré Doran.  » C’est déconcertant pour les patients et les prescripteurs lorsque des produits qui font une différence dans la vie des gens ne sont pas disponibles . Des produits entièrement cultivés et fabriqués en Nouvelle-Zélande contribueront à atténuer ces problèmes. »

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !