Maurice : la police réprime violemment la Marche Mondiale du Cannabis

Marche mondiale du cannabis à Maurice

La Marche Mondiale du Cannabis est généralement l’occasion pour les manifestants de défiler pacifiquement tout en demandant un changement de lois ou l’ouverture d’un débat sur le cannabis. Le week-end dernier se déroulait la première partie de la Marche, dans plus de 72 pays, dont Maurice.

PUBLICITE

La Marche y était notamment accompagnée par le Cannabis Legalization And Informative Movement (CLAIM), un mouvement citoyen en faveur de la légalisation du cannabis, et pour la plupart membre de la communauté rastafari.

Le cannabis, ou gandia, est illégal sur l’île, très cher, et en consommer peut vous mener directement en prison.

La manifestation de Port-Louis s’est vue violemment réprimée par la police. 9 hommes et 2 femmes ont été interpellés alors qu’ils participaient à une séance de Nyabinghi, un rituel rasta, dans un parc de la ville. Ils avaient un plant de cannabis sur eux, et une lettre qu’ils comptaient remettre au Premier Ministre sir Anerood Jugnauth pour demander la légalisation du cannabis sur l’île.

Les forces spéciales sont également intervenues à grand coup de matraques et de gaz lacrymogène pour disperser la foule qui s’était amassée dans une des casernes de la ville pour protester contre les interpellations. Les vidéos sont d’ailleurs assez violentes.

Les manifestants pacifiques ne demandent ni plus ni moins que l’ouverture d’un débat sur le cannabis. La communauté rasta, dont nombre de ses rituels spirituels utilisent du cannabis, exerce sa religion dans l’illégalité. Une dépénalisation, à défaut de lutter contre le trafic, pourrait leur permettre de ne plus être répressibles.

Le gouvernement envoie un message fort en réprimant si violemment la Marche. Sir Anerood Jugnauth a d’ailleurs tenu à rappeler que « tant que je serai Premier Ministre, il n’y aura pas de dépénalisation du gandia ». Et de justifier les agissements des forces de l’ordre qui auraient fait face à une foule « hostile, qui ripostait ». Pour lui, le cannabis est une « drogue [qui a] causé du tort au pays ».

Les manifestants assurent pourtant que les drogues de synthèse, et non le cannabis, font des ravages sur l’île : 21 personnes sont mortes d’une overdose entre janvier 2014 et juin 2015 suit à la prise de drogue synthétique.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Marche Mondiale du Cannabis

Articles liés

Derniers articles

cannabis et conduite automobile
Etude : les légalisations du cannabis n’ont pas augmenté le nombre d’accidents de la route aux USA
Déchets du cannabis en eau potable
Le Cannavore transforme les déchets du cannabis en eau potable
Programme Expogrow 2019
L’Expogrow 2019, c’est ce week-end
Cannabis dans le Maine
2 ans après la légalisation, le Maine publie son projet de régulation du cannabis
Snapchat de dealer
Les meilleurs Snapchat de dealers
Sensi Seeds Research
Sensi Seeds lance une nouvelle génération de variétés de cannabis

Laisser un commentaire