Suivez-nous
Kilogrammes.com

Au Massachusetts, le cannabis génère désormais plus de taxes que l’alcool

Publié

le

Au Massachusetts, les ventes d’alcool ne baissent pas. Mais les ventes de cannabis montent en flèche, à tel point que pour la première fois depuis la légalisation en 2016, les recettes des taxes sur le cannabis ont dépassé celles de l’alcool.

PUBLICITE

Depuis l’ouverture des magasins de cannabis au Massachusetts en novembre 2018, les ventes totales ont atteint 2,54 milliards de dollars, selon les données de la Commission de contrôle du cannabis.

Alors que les données fiscales montrent que la consommation d’alcool est à peine en chute libre, la hausse de la consommation de cannabis témoigne de l’évolution des mentalités sur la consommation récréative d’alcool et de cannabis.

« Je pense que les gens cherchent une alternative pour se sentir mieux », a déclaré à WCVB Mikayla Bell, responsable de la sensibilisation de la communauté pour NETA, l’un des plus grands détaillants de cannabis de l’État. « Souvent, les gens se tournent vers l’alcool pour se soulager. Et maintenant ils ont trouvé un autre produit sans la gueule de bois, sans les calories ».

Pour la première fois, les droits d’accises sur le cannabis ont dépassé ceux sur l’alcool. À mi-parcours de l’année fiscale, l’État a perçu 74,2 millions de dollars en décembre 2021 contre 51,3 millions pour l’alcool.

PUBLICITE
Taxes sur le cannabis au Massachusetts

Taxes sur le cannabis au Massachusetts

La taxe d’accise de 10,75 % sur le cannabis récréatif ne représente qu’environ la moitié des recettes fiscales totales perçues pour le cannabis au Massachusetts. Une taxe d’État sur les ventes de 6,25 %, à laquelle s’ajoute une taxe locale pouvant atteindre 3 % existent aussi. Le total des recettes fiscales s’est élevé à 208 millions de dollars au cours de la dernière année fiscale.

Selon Vivien Azer, analyste chez Cowen, agence d’analyse qui couvre le secteur du cannabis, la pandémie a fait augmenter les ventes de cannabis, les gens étant enfermés et disposant de plus de revenus disponibles, mais elle a ajouté que les tendances de consommation ont maintenant commencé à se normaliser.

« Non seulement l’industrie se développe en faisant migrer les consommateurs actuels du marché illicite vers le marché légal. Mais vous engagez également des consommateurs qui ont probablement essayé le produit une fois dans leur vie, puis s’en sont éloignés, mais ont maintenant la permission d’y revenir maintenant qu’il est légal », a-t-elle déclaré.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !