Suivez-nous

Santé

Un malade de Parkinson montre comment le cannabis calme ses tremblements

Effet du cannabis sur la maladie de Parkinson

Un homme souffrant d’apparition précoce de la malade de Parkinson s’est filmé pour montrer les effets considérables du cannabis thérapeutique sur sa maladie.

PUBLICITE

Ian Frizell, 55 ans, a été diagnostiqué atteint de Parkinson en 2011, mais souffre de l’aggravation progressive des symptômes depuis 1995.

Il a décidé de se filmer pour montrer l’énorme différence qu’une petite quantité de cannabis thérapeutique produit sur ses tremblements.

Dans la vidéo, Ian explique qu’il a subi une intervention de stimulation cérébrale profonde cette année, avec la greffe d’un implant médical qui l’aide à masquer les symptômes de Parkinson. Il explique que pour les besoins de la vidéo, il a éteint son boitier d’électrodes pour montrer la gravité de ses tremblements.

PUBLICITE

« Ce que vous voyez sont mes tremblements dus à Parkinson sans aucun traitement » dit-il. « Je ne tolère pas les médicaments prescrits pour la maladie de Parkinson. Ils me rendent vraiment mal ».

Il dit ensuite qu’il va s’auto-traiter avec du cannabis, et se filmer de nouveau après 20 à 30 minutes pour montrer la différence. Lorsque Ian réapparaît à l’écran, il est totalement sous contrôle. Ses tremblements sont devenus imperceptibles.

« Cela fait maintenant 20 minutes que je me suis traité avec environ 30mg de marijuana, ce qui est juste une petite pincée, prise avec un vaporisateur » dit-il à la caméra. « Et vous pouvez voir que mes tremblements se sont significativement calmés. En fait, ils sont quasiment sous contrôle ».

Ian a fait cette vidéo suite à l’appel de députés britanniques pour la légalisation du cannabis thérapeutique au Royaume-Uni, dont Paul Flynn, le chef de la Chambre des Communes. La représentante du groupe, Molly Meacher, a qualifié le refus de reconnaître la valeur thérapeutique du cannabis d' »irrationel ».

PUBLICITE

« Les conclusions de nos recherches et la vérification de preuves venues du monde entier sont claires : le cannabis fonctionne comme un médicament pour plusieurs conditions médicales ».

Le rapport de ces députés a été compilé par le neurologiste Pr. Mike Barnes, qui témoigne que le cannabis peut aider à alléger les symptômes de douleur chronique, de nausées ou de vomissements, particulièrement pour les personnes sous chimiothérapie.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Santé

Malaisie : Lukman pourra faire appel de sa condamnation à mort le 27 novembre prochain

malaisie cannabis médical peine de mort

Cette semaine, la Cour d’appel de Malaisie a accordé à Lukman un appel de sa condamnation à mort, qui se tiendra le 27 novembre prochain. Le procureur adjoint chargé de l’affaire ne s’est ainsi pas opposé à l’appel.

PUBLICITE

Lukman s’est fait condamner à mort en août 2018 pour avoir distribué gratuitement de l’huile de cannabis à des malades qui en avaient besoin. En 2015, les autorités avaient découvert chez lui 3 litres d’huile de cannabis et 279 grammes de cannabis.

Environ 900 Malaisiens sont sous le coup d’une condamnation à mort pour infractions liées à la drogue. Un autre activiste du cannabis médical, Mohammed Zaireen bin Zainal, fondateur du Mouvement de l’éducation sur la marijuana en Malaisie, attend également son dernier appel, et un ancien capitaine militaire connu sous le nom de « Dr. Ganja » est en attente de son procès pour avoir distribué de l’huile de cannabis à des fins médicales.

Plusieurs éléments ont évolué depuis le début de ces procès. Les membres du gouvernement ont en effet ouvert la possibilité de légaliser le cannabis médical en Malaisie et la peine de mort a depuis été abolie pour les crimes liés, entre autres, au cannabis. Si Lukman parvient à échapper à la peine de mort, il risque toutefois la prion, possiblement à perpétuité.

PUBLICITE

En cas de légalisation du cannabis médical, la Malaisie deviendrait le deuxième pays du Sud-Est asiatique après la Thaïlande à légaliser le cannabis à des fins médicales.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0