Royaume-Uni : un groupe de députés demande la légalisation du cannabis médical

Cannabis médical au Royaume-Uni

Un groupe inter-partis de députés et de pairs demande au Royaume-Uni de mettre un terme à l’interdiction « irrationnelle » de l’utilisation du cannabis comme anti-douleur, revendiquant par la même occasion qu’il était « inacceptable » que des personnes soient poursuivies alors qu’elles se soignent.

PUBLICITE

Une enquête parlementaire, à l’origine de cette demande, a pris l’avis de 623 patients, représentants de professions médicales et experts de la situation du cannabis thérapeutique dans le monde. Le groupe a également commissionné le Pr Mike Barnes, neurologiste, pour étudier les preuves scientifiques des récentes études.

Son rapport conclut qu’il existe de fortes preuves que le cannabis médical aide à soulager les symptômes de la douleur chronique, la spasticité (souvent associée à la sclérose en plaques, à des nausées et des vomissements), et aide à gérer l’anxiété.

Le Pr Barnes a déclaré : « nous avons analysé plus de 20000 rapports scientifiques et médicaux. Les résultats sont clairs. Le cannabis a des bienfaits médicaux pour un large éventail de conditions médicales. Je pense qu’avec plus de recherches, il pourrait aider encore plus de personnes. Mais la recherche est étouffée par l’actuelle classification gouvernementale du cannabis qui ne reconnait aucun bienfait médical ».

Parmi ces 20000 études scientifiques, des preuves modérées de l’efficacité ont été relevées pour :

  • soulager les troubles du sommeil
  • stimuler l’appétit
  • traiter la fibromyalgie
  • aider avec les syndromes de stress post-traumatiques
  • retarder les symptômes de Parkinson

Une récente étude de la campagne End Our Pain, qui se bat pour un changement légal, a trouvé un soutien public pour une réforme. Plus de 68% des répondants étaient d’accord pour permettre aux médecins de prescrire du cannabis s’ils considéraient que cela pouvait aider les patients, avec seulement 11% contre.

Le président du groupe parlementaire s’est exprimé : « Les conclusions de notre enquête et des revues de preuves venues du monde entier sont claires. Le cannabis fonctionne en tant que médicament pour un nombre important de situations médicales. Les preuves ont été assez fortes pour persuader un toujours plus grand nombre de pays et d’Etats américains à légaliser l’accès au cannabis médical. Dans ce contexte, le classement du Royaume-Uni du cannabis comme n’ayant aucune valeur médicale est irrationnelle ».

La co-leader du Green Party, Caroline Lucas, qui siège aussi au sein du groupe parlementaire a déclaré : « plusieurs centaines de milliers de personnes au Royaume-Uni prennent déjà du cannabis pour des raisons médicales. Il est totalement inacceptable qu’ils doivent s’ajouter le stress d’enfreindre la loi pour avoir accès à leur médicament. C’est une question de compassion et de droits humains. Le Gouvernement devrait avoir le courage politique de traiter la question du cannabis médical séparément de toute réforme plus profonde de la drogue et d’agir de toute urgence ».

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Cannabis au Royaume-Uni - Cannabis médical

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire