3ème essai clinique réussi pour l’Epidiolex

Epidiolex

L’Epidiolex, Un médicament expérimental à base de cannabis développé par GW Pharmaceutical, a traité avec succès des enfants atteints d’épilepsie sévère lors d’un essai clinique de phase 3.

PUBLICITE

GW Pharmaceutical a été fondée en 1998 pour capitaliser sur les bienfaits médicaux du cannabis, et espère soumettre l’Epidiolex à une autorisation de mise sur le marché américain dès 2017. GW fournit déjà le Sativex, commercialisé dans une vingtaine de pays, mais pas en France malgré son autorisation de mise sur le marché ou aux Etats-Unis.

Si l’Epidiolex est approuvé, il pourrait devenir le premier médicament au cannabis prescriptible approuvé sur le marché américain. Il contient uniquement du cannabidiol et s’administre sous forme de sirop, pour faciliter la prise par des enfants.

Son potentiel commercial attise toutes les convoitises. L’annonce du succès de ce 3ème essai clinique a fait monter le cours de l’action GW Pharmaceutical, côté au NASDAQ, de 15%, pour atteindre un nouveau record. Le premier essai clinique avait déjà eu cet effet.

Les investisseurs voient l’Epidiolex comme le futur de GW, autant d’après les retours positifs des patients ayant eu accès aux essais cliniques, que pour l’existence de l’entreprise elle-même. Dans ce dernier essai clinique, deux dosages différents d’Epidiolex ont été testé et ont montré des améliorations significatives dans la réduction des crises d’épilepsie causées par le syndrome Lennox-Gastaut (LGS). Les premiers tests avaient montré des résultats positifs sur le syndrome de Dravet.

GW Pharmaceutical a des racines de notre côté de l’Atlantique, et plus précisément au Royaume-Uni. L’entreprise dispose en effet d’une licence gouvernementale pour cultiver du cannabis pour ses médicaments dans le sud de l’Angleterre.

Les succès de GW avec les cannabinoïdes, et les conséquences positives sur le cours de son action, indiquent que le public s’habitue à ces nouveaux médicaments malgré l’illégalité de la plante dans la plupart des pays. Le cannabis étant de plus en plus dépénalisé et soutenu dans son usage thérapeutique par la communauté scientifique, cela pourrait donner des idées à certains;)

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d'entrainement
Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d’entrainement
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis pourrait freiner le MRSA
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis
Canada : une étude s'intéresse aux méthodes de consommation du cannabis
Canada : l’augmentation de la consommation de cannabis ne concerne que les 65 ans et plus
Californie l'ouverture du premier Cannabis Café est prévue pour septembre 2019
Californie : le premier Cannabis Café ouvrira en septembre 2019
Le cannabis pourrait être utilisé pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel Compulsif (TOC)
Étude : Le cannabis pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel compulsif (TOC)
Le programme de cannabis médical de l'Illinois devient permanent
Le programme de cannabis médical de l’Illinois devient permanent

Laisser un commentaire