Suivez-nous
Puffy

Le Maine cherche à autoriser la consommation de cannabis “sur place”

Publié

le

Cannabis lounge dans le Maine

Les législateurs du Maine étudient une proposition visant à autoriser la consommation de cannabis dans des cannabis lounges. Le projet a suscité à la fois soutien et opposition, les principales parties prenantes débattant de l’impact potentiel sur la sécurité publique, le tourisme et le cadre juridique existant.

PUBLICITE

Création d’un environnement contrôlé

Le député républicain David Boyer a présenté le projet de loi LD 1952, qui envisage les lieux de consommation de cannabis comme des espaces semblables aux brasseries, offrant un environnement contrôlé et réglementé pour que les adultes puissent consommer du cannabis de manière responsable.

Dans une déclaration à la commission des anciens combattants et des affaires juridiques de l’Assemblée législative, M. Boyer a souligné la nécessité de créer des zones désignées où les touristes et les locataires, limités par les restrictions actuelles (ndlr: les propriétaires américaines peuvent interdire de fumer dans leur location), peuvent consommer du cannabis en toute sécurité. Il a insisté sur les parallèles possibles avec les brasseries, qui permettent aux clients d’essayer différentes variétés et produits avant de les acheter.

Selon M. Boyer, “il s’agirait d’un environnement contrôlé et réglementé pour les adultes, similaire à celui des brasseries qui permettent d’essayer différentes bières et d’en ramener chez soi”.

Approche touristique

L’industrie du tourisme est l’une des forces motrices de la loi LD 1952. Les touristes, qui n’ont souvent pas le droit de consommer du cannabis dans les lieux d’hébergement traditionnels, pourraient bénéficier des établissements d’accueil du cannabis proposés. M. Boyer répond à cette préoccupation en reconnaissant les limites auxquelles sont confrontés les touristes qui ne peuvent pas consommer de cannabis dans les chambres d’hôtel ou les logements locatifs.

PUBLICITE

Soulignant l’aspect touristique, M. Boyer a déclaré : “Cela contribuerait à assurer la sécurité publique et à réduire la probabilité d’une consommation publique de cannabis dans des lieux inappropriés.”

La proposition se heurte toutefois à une forte opposition, notamment de la part de John Hudak, directeur du Maine Office of Cannabis Policy, l’organe de régulation du cannabis dans l’Etat.

M. Hudak exprime plusieurs inquiétudes, notamment en ce qui concerne la qualité de l’air intérieur, le manque de formation des serveurs et le risque d’augmentation des incidents liés à la conduite en état d’ébriété. M. Hudak estime que le projet de loi ne tient pas compte des questions essentielles de santé et de sécurité publiques liées à l’autorisation de la consommation publique d’une substance dont on sait qu’elle altère les fonctions cognitives.

“Ce projet de loi n’aborde tout simplement pas les graves questions de santé et de sécurité publiques soulevées par l’autorisation de la consommation publique d’une substance qui altère la pensée critique, la mémoire, le jugement, l’équilibre et la coordination”, a déclaré le sénateur Hudak.

PUBLICITE

Le paysage du cannabis dans le Maine

L’Etat américain du Maine a légalisé le cannabis en 2016. Depuis le début des ventes légales en 2020, l’industrie du cannabis du Maine, qui comprend les secteurs médical et récréatif, a connu une croissance substantielle.

Les ventes de cannabis médical ont atteint un montant estimé à 230 millions de dollars en 2023, tandis que les ventes récréatives ont totalisé près de 217 millions de dollars. La proposition de loi DL 1952 pourrait continuer à apporter de la dynamique au secteur.

Si elle est adoptée, le Maine rejoindra 14 autres États, dont le Massachusetts, New York et le Maryland, qui autorisent la consommation de cannabis sur place.

NE MANQUEZ AUCUNE NEWS, ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE NEWSWEED !

1 newsletter par semaine,

tous les mercredis !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sweet Seeds
Silent Seeds

Visitez RQS Thaîlande avec nous !

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Achetez les meilleures graines de cannabis féminisées de Original Sensible Seeds, y compris leur variété phare Bruce Banner #3.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français


Mon-Cbd-Francais.com est le grossiste CBD en ligne pour les professionnels. Bénéficiez de prix de gros, livraison (sous 24h), marques reconnues, des produits analysés et contrôlés.


Weecl est fournisseur, avec une gamme étendue de cannabinoïdes mineurs dont le CBN en plus du CBD.


Deli Hemp Pro, grossiste CBD de qualité pour assurer le succès de votre magasin !


Découvrez les bienfaits des huiles CBD de qualité supérieure sur Cannamed.fr


Découvrez les produits au CBD de Lord Of CBD : Fleurs, Huiles…


Trouvez votre bonheur avec du CBD pas cher sur CBD.fr. Qualité exceptionnelle, prix accessibles et promotions toute l’année


Silent Seeds propose les graines de cannabis féminisées de Dinafem, marque historique, banque de graines de cannabis depuis 2005.


Avec CBDOO, accédez à de nombreuses variétés CBD soigneusement sélectionnées à un prix juste.

Trending