Suivez-nous

Business

L’Oregon compte ses canna-dollars

Oregon Cannabis

Une étude publiée par les cabinets « New  Economy Consulting » et « Whitney Economics » indique que l’industrie du cannabis booste l’économie de l’Oregon.  Appelée le “Oregon Cannabis Jobs Report.”, l’étude utilise les données récoltées chez les dispensaires dans tout l’Etat.

PUBLICITE

Le rapport met en avant la création d’emploi, de revenu légaux et les répercussions qu’amène ce nouveau marché. Dans cet Etat qui compte 3.8 millions d’habitants, 2156 emplois ont été créés en seulement quelques mois. Pour le seul mois d’octobre 2015, premier mois sous le régime légal, les ventes s’établissaient déjà à 22 millions de dollars. L’Etat avait fait un cadeau de 3 mois sans taxes pour les commerçants jusqu’en 2016. Pour le seul mois de janvier 3.5 millions de dollars ont été captés sur les ventes réalisées par les 323 dispensaires de cannabis récréatif. Les experts prévoient que le marché du cannabis représentera 481 millions de $ en 2016.

« Le marché est plus gros que ce qu’on pouvait imaginer »

D’après les dispensaires et les chiffres d’affaires totaux, la combinaison des licences médicales et licences récréatives constitue la route vers la fortune. De plus, les citoyens de l’Oregon pouvaient uniquement se fournir en beuh, depuis peu les dispensaires sont autorisés à vendre les produits dérivés de cannabis comme les space-foods, les concentrés de THC ou encore des crèmes pour le visage.

L’interdit fédéral sur le cannabis empêche, pour le moment, les entreprises de faire des crédits auprès des banques et obligent les dispensaires à vendre uniquement en cash. En plus des marchés physiques, l’économie du cannabis se développe également sur internet. Les achats en lignes et des livreurs de cannabis il faut ajouter toute l’économie souterraine crée par le marché noir.

La concurrence au Colorado commence à se faire sentir, les capitaux et investisseurs des entreprises du cannabis voguent donc vers un nouveau terrain de jeu encore assez ouvert pour occuper les premières places.

PUBLICITE

Théo Caillart

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Business

Du lubrifiant anal au CBD pour « prendre des bites XL et plus »

Lubrifiant anal au CBD

Si vous nous demandez « Pourquoi ? », nous vous répondrions « Pourquoi pas ! ». Mais derrière la communication punchy du produit se cache une vraie demande (et un peu de marketing).

PUBLICITE

Boof est un décontractant anal proposé par la marque Fort Troff, spécialisée dans les jouets et produits sexuels pour les hommes gays, et qui promet d’aider à « prendre des bites XL et plus » en utilisant la puissance du CBD, selon la fiche produit. Il offrirait ainsi « une relaxation totale du corps + un maximum de plaisir » et « la plus haute concentration de CBD pur ».

Le produit a été réalisé en collaboration avec Foria, entreprise spécialisée sur l’intégration de cannabinoïdes dans les produits à vocation sexuelle ou génitale. Foria vend d’ailleurs aussi des suppositoires, qui semblent être similaires au produit Boof, mais qui sont marketées pour les femmes, pour procurer « des effets apaisants et libérateurs des tensions » et réduire les douleurs menstruelles.

Le docteur Evan Goldstein, chirurgien anal, explique à Out que le CBD et le sexe « vont naturellement de pair ».

« Le CBD est un excellent ajout au jeu anal. Ce qui est bien, c’est qu’il y a beaucoup d’options pour l’incorporer », a déclaré le Dr Goldstein. «Il existe des vape pen ou des teintures, qui permettent aux gens d’inhaler ou d’ingérer du CBD pour des effets systémiques. Spécifiquement pour le sexe anal, les gens peuvent également l’appliquer localement, en utilisant des lubrifiants et / ou des suppositoires infusés au CBD. »

PUBLICITE

Une boite de Boof est composé de huit suppositoires. Selon les précisions du site, « vous ne serez ni défoncés ni désensibilisés » en l’utilisant. “Il n’y a pas de THC. Ton cul va simplement se sentir réellement putain de bien ».

Et bien que nous n’ayons aucun moyen de vérifier cela, c’est une belle promesse !

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0