Etude : la légalisation du cannabis permet aux policiers de mieux résoudre certains crimes

Travail policier

Une récente étude criminologique a constaté que la légalisation du cannabis aux Etats-Unis permettait aux policiers de mieux résoudre certains crimes.

Police Quarterly, un journal scientifique étudiant les données relatives à la police aux Etats-Unis, a publié le 4 Juillet dernier une étude menée par David Makin, un professeur assistant en criminologie et justice criminelle à l’université de Washington. Evaluée par des pairs, l’étude se penche sur le clearance rate, c’est-à-dire le taux de crimes résolus par la police, défini par le ratio entre le nombre de crimes résolus et le nombre de crimes dénombrés par les autorités.

Les chercheurs ont analysé ce taux sur un intervalle de 2010 à 2015, sur l’ensemble des Etats-Unis puis sur les Etats du Colorado et de Washington, ayant tous deux légalisé le cannabis en fin 2012, et pour les crimes de viol, cambriolage, agressions aggravées, vols avec violence, vols et vols de véhicules.

Le nombre d’arrestations au Colorado est passé de 175 à 100 par 100.000 habitants, et de 120 à 40 dans l’Etat de Washington. De plus, le taux de crimes résolus a légèrement augmenté, comme le dit David Makin : « Nos résultats ne suggèrent pas d’effets négatifs de la légalisation sur le taux de résolution des crimes. De plus, les éléments montrent une augmentation de certains taux de résolution des crimes. Nos trouvailles démontrent une amélioration de certains clearance rates grâce à la légalisation du cannabis ».

Ces résultats sont d’une grande importance. La légalisation du cannabis est le premier changement majeur dans le travail policier américain depuis la fin de la prohibition de l’alcool en 1933. C’est aussi une aubaine pour les chercheurs qui attendaient de pouvoir étudier ce genre de données.

Catégories liées : Etudes

Articles liés

Derniers articles

new york
L’État de New York légalisera (très probablement) le cannabis récréatif en 2019
substances psychoactives
Etude : l’alcool est 114 fois plus dangereux que le cannabis pour la société
cannabis uruguay
L’Uruguay va autoriser jusqu’à cinq nouveaux producteurs de cannabis début 2019
signature trump
Il ne manque plus que la signature de Trump pour que le chanvre soit légal partout aux États-Unis
gélules cannabis médical
Le comité de l’ANSM tranche en faveur du cannabis médical
thailande
Thaïlande : le cannabis médical en bonne voie mais craint les entreprises étrangères
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire