Etats-Unis : les consommateurs préfèrent le cannabis en ingestion, pilules ou concentrés plutôt qu’à fumer

710 et concentrés

La méthode old-school du joint ou du bang pour consommer du cannabis perd de plus en plus de popularité aux Etats-Unis, au profit des formes plus « sophistiquées » comme les edibles, les pilules ou encore les concentrés extraits de la plante. C’est ce que révèle la société d’analyse de marché BDS Analytics dans son dernier rapport, destiné aux entrepreneurs du cannabis.

PUBLICITE

Une nouvelle ère pour le cannabis

Avec les nouvelles modes « healthy » en tous genres et l’innovation dans l’industrie légale du cannabis, les nouvelles méthodes de consommation du cannabis se répandent à toute vitesse, en particulier dans les lieux ayant légalisé l’usage adulte de la plante. Ce changement à grande échelle reflète la demande de produits plus forts, plus sains ou plus discrets que l’on retrouve aussi bien en Californie qu’au Colorado ou à Washington.

On assiste ainsi à une véritable révolution du marché, comme le montrent les chiffres de BDS Analytics : les ventes de fleurs traditionnelles ne représente plus que 44% des ventes de cannabis au Colorado, tandis que ce chiffre s’élevait à 67% à l’ouverture du marché en 2014. Pendant ce temps, les ventes de concentrés ont doublé et s’élèvent maintenant à 31%. On constate à peu près la même chose dans l’Oregon, où les ventes de fleurs sont passées de 51 à 44% en seulement un an et en Californie où la vente de fleurs a baissé de 3% par rapport aux ventes totales de cannabis en moins de trois mois.

Une simplicité qui plaît

Avec les edibles, pas besoin de savoir rouler ni d’avoir de briquet, ce qui plaît beaucoup aux nouveaux consommateurs de cannabis qui peuvent ainsi consommer sans endommager leurs voies respiratoires ni traîner une odeur de beuh derrière eux. Pour les mêmes raisons se développent les produits comme les cartouches au THC, qui se consomment avec une cigarette électronique ou en vape. Ces produits design et simples d’utilisations permettent une grande variété de saveurs, de contenance et de puissance.

Mais là ou se trouve la vraie nouveauté, c’est avec les dabs, cette méthode de consommation de concentrés de cannabis qui s’est énormément popularisée avec le marché légal.  La particularité de  ces produits, c’est leur taux de THC, qui varie autour de 50-70% mais certaines méthodes de distillation permettent aujourd’hui des concentrés quasi-purs à 99% de THC, sous sa forme acide (THCa).

Si la puissance peut être un aspect recherché, les dabs permettent aussi de doser plus précisément sa consommation, avec une méthode plus saine utilisant la vaporisation au lieu de la combustion, excluant le monoxyde de carbone et d’autres éléments toxiques inhalés en fumant.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Ouganda et cannabis médical
L’Ouganda fournira-t-il vraiment l’Allemagne et le Canada en cannabis médical ?
Prescription de cannabis médical en France
Les Pays-Bas vont augmenter leur production de cannabis médical
cannabis et conduite automobile
Etude : les légalisations du cannabis n’ont pas augmenté le nombre d’accidents de la route aux USA
Déchets du cannabis en eau potable
Le Cannavore transforme les déchets du cannabis en eau potable
Programme Expogrow 2019
L’Expogrow 2019, c’est ce week-end
Cannabis dans le Maine
2 ans après la légalisation, le Maine publie son projet de régulation du cannabis

Laisser un commentaire