Suivez-nous

Santé

Le cannabis fait-il maigrir ?

Cannabis fait maigrir

Les personnes qui consomment du cannabis quotidiennement pourraient être plus minces que celles qui n’en fument pas, selon une nouvelle étude.

PUBLICITE

Les chercheurs ont trouvé que les personnes qui utilisaient du cannabis tous les jours avaient un Indice de Masse Corporelle (IMC) inférieur de 3% en moyenne.

« Il y a une croyance populaire qui laisse à penser que les personnes qui consomment du cannabis ont davantage faim, et qu’ils vont manger beaucoup et gagner du poids, et nous avons trouvé que ce n’est pas nécessairement le cas » dit la responsable de l’étude, Isabelle C. Beulaygue, de l’Université de Miami.

Dans cette étude, les chercheurs ont observé plus de 13000 adultes âgés de 18 à 26 ans. Ils ont collecté des mesures corporelles pour calculer les IMC des participants et ont testé leur usage de cannabis. 6 ans plus tard, lorsque les participants étaient âgés de 24 à 32 ans, les chercheurs ont regardé de nouveau leur consommation de cannabis et leur IMC.

Les IMC des femmes étaient en moyenne inférieurs de 3,1% en cas de consommation de cannabis, alors que ceux des hommes l’étaient de 2,7%.

PUBLICITE

Les précédentes recherches portant sur le lien entre consommation de cannabis et poids avaient donné des résultats mitigés. Par exemple, dans une petite étude remontant à 1988 et portant sur 6 personnes, les chercheurs ont donné pendant 7 jours de 2 à 3 faux joints par jour aux participants. Puis pendant 6 jours, la même quantité de vrais joints. Pendant la deuxième moitié de l’étude, les patients avaient consommé 40% de calories en plus et avaient pris 3 kilos en moyenne.

Une étude plus récente publiée en 2015 suggérait également un lien entre consommation de cannabis médical et baisse du risque d’obésité et de diabète de type II.

Une des forces de l’étude actuelle est que les chercheurs se sont intéressés à différents facteurs de la vie des participants qui peuvent habituellement influer sur le poids d’une personne, comme les régimes, le sport et la consommation d’alcool. Même en prenant ces facteurs en considération, le lien entre cannabis et un IMC plus bas tient, selon les chercheurs.

La responsable de l’étude ne promeut en aucun cas le cannabis comme un moyen de perdre du poids. L’étude ne prouve également pas que fumer du cannabis fait perdre du poids aux gens ou les aide à éviter d’en gagner. Elle montre plutôt qu’il y a un lien entre la consommation de cannabis et un IMC plus faible, selon Beulaygue.

PUBLICITE

Les chercheurs n’expliquent pour l’instant pas ce lien et ne savent pas quel mécanisme pourrait l’expliquer. Cependant, de précédentes recherches ont suggéré que les personnes qui consommaient du cannabis pourraient éliminer le sucre contenu dans le sang plus rapidement, ce qui, en retour, pourrait prévenir le gain de poids.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Santé

Malaisie : Lukman pourra faire appel de sa condamnation à mort le 27 novembre prochain

malaisie cannabis médical peine de mort

Cette semaine, la Cour d’appel de Malaisie a accordé à Lukman un appel de sa condamnation à mort, qui se tiendra le 27 novembre prochain. Le procureur adjoint chargé de l’affaire ne s’est ainsi pas opposé à l’appel.

PUBLICITE

Lukman s’est fait condamner à mort en août 2018 pour avoir distribué gratuitement de l’huile de cannabis à des malades qui en avaient besoin. En 2015, les autorités avaient découvert chez lui 3 litres d’huile de cannabis et 279 grammes de cannabis.

Environ 900 Malaisiens sont sous le coup d’une condamnation à mort pour infractions liées à la drogue. Un autre activiste du cannabis médical, Mohammed Zaireen bin Zainal, fondateur du Mouvement de l’éducation sur la marijuana en Malaisie, attend également son dernier appel, et un ancien capitaine militaire connu sous le nom de « Dr. Ganja » est en attente de son procès pour avoir distribué de l’huile de cannabis à des fins médicales.

Plusieurs éléments ont évolué depuis le début de ces procès. Les membres du gouvernement ont en effet ouvert la possibilité de légaliser le cannabis médical en Malaisie et la peine de mort a depuis été abolie pour les crimes liés, entre autres, au cannabis. Si Lukman parvient à échapper à la peine de mort, il risque toutefois la prion, possiblement à perpétuité.

PUBLICITE

En cas de légalisation du cannabis médical, la Malaisie deviendrait le deuxième pays du Sud-Est asiatique après la Thaïlande à légaliser le cannabis à des fins médicales.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0