Une intelligence artificielle pour cultiver du cannabis médical à domicile

cannabis box

Un partenariat entre les entreprises Cannabics Pharmaceuticals et Enroll Grow Tech Ltd a pour ambition de créer des box de production automatisées pour permettre aux patients se soignant au cannabis médical de produire leur médicament chez eux, sans aucune expérience préalable requise dans la culture de la plante.

PUBLICITE

Une aubaine pour les patients

Un box du même genre avait été créée par le Seedolab de Enroll Grow Tech Ltd mais n’était pas destinée spécifiquement à la culture du cannabis. C’est en utilisant les mêmes technologies, à savoir un système totalement automatisé avec des senseurs et des caméras, géré par une intelligence artificielle et contrôlé à travers une application mobile, que les compagnies associées prévoient de commercialiser le nouveau produit. L’algorithme détermine les conditions optimales à la culture de la plante telles que la qualité de l’air, le taux d’humidité, la lumière et les besoins en eau. En d’autres termes, le client n’aura absolument rien à faire et sera notifié des avancées et des étapes de la culture par son smartphone.

« Cette initiative permettra aux patients et éventuellement aux entreprises de prendre le contrôle de leur approvisionnement en cannabis médical de façon révolutionnaire » ont déclaré les deux compagnies « A travers ce partenariat, Cannabics et Seedo vont développer le premier appareil contrôlé pour faire pousser du cannabis médical chez soi, assurant ainsi une qualité et un approvisionnement durable du produit cultivé de façon naturelle et sans pesticides ».

Le développement du prototype commencera dès le début de l’année prochaine. Les entreprises ont annoncé qu’elles commençaient avec des appareils domestiques mais qu’elles avaient pour ambition de développer ensuite d’autres produits, à l’aide des mêmes technologies, pour des productions de plus grande ampleur adaptées à l’industrie, moins consommatrices en ressources.

Un partenariat israélo-américain

L’accord passé entre les deux entreprises comprend l’acquisition par Cannabics des droits d’auteur et de 20% des parts de Seedo. Seedo bénéficie d’une licence en Recherche et Développement délivrée par le ministère de la Santé israélien. La société Cannabics, elle, est basée aux Etats Unis mais effectue sa R&D en Israël où elle bénéficie d’une licence lui permettant de mener des études scientifiques et cliniques sur des formules chimiques de cannabinoïdes. Elle a pour objectif de proposer des traitements personnalisés contre le cancer.

Israël est considéré comme le leader mondial dans la recherche autour du cannabis médical mais, paradoxalement, l’accès au cannabis médical pour les patients ne va pas de soi malgré l’implantation d’un projet-pilote autorisant les pharmacies à distribuer le médicament. L’auto-culture reste pour l’instant interdite.

Israël est un des premiers producteurs mondiaux de cannabis médical mais cette production est essentiellement destinée à l’exportation. En revanche, depuis la décision du Premier ministre de mettre en pause les exportations, les industriels du pays se plaignent des pertes occasionnées. Le marché d’exportation israélien est estimé à 1 milliard de dollars par an. Le premier ministre a récemment annoncé la reprise des exportations mais sont pour l’instant toujours en stand by.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Cannabis en Israël

Articles liés

Derniers articles

cannabis médical
Les modalités de l’expérimentation du cannabis médical en France
Nouvel Observateur et légalisation du cannabis
70 personnalités lancent un appel à la légalisation du cannabis en France
production cannabis médical
Le Royaume-Uni sur la voie de la production domestique de cannabis médical
distributeurs automatiques de cannabis
Le premier distributeur automatique de produits CBD en France !
chine commission narcotique cannabis
La Chine tient la légalisation du cannabis nord-américaine pour responsable de l’augmentation du trafic de cannabis sur son territoire
william dib anvisa bresil cannabis
Brésil : les autorités sanitaires veulent réguler la production de cannabis médical

Laisser un commentaire