Le Parlement grec vote la légalisation de la production de cannabis médical

Légalisation de la culture de cannabis médical en Grèce

Le Parlement grec a approuvé le projet de loi permettant la production de cannabis médical. Le cannabis médical y est déjà légal depuis 2017, mais les patients devaient compter jusqu’ici sur les importations de médicaments pour se soigner.

La coalition gouvernementale et les partis du centre ont voté en faveur du projet qui encadre la culture et la production de cannabis à des fins médicales, ainsi que son transport pour le marché domestique et l’export.

« Nous parlons de l’octroi d’une licence à une seule unité intégrée qui comprend la production, la transformation et la production de produits médicaux finis à base de cannabis » a déclaré le ministre de la Santé Andreas Xanthos avant le vote.

Les partis d’opposition qui ont voté pour le projet de loi ont expliqué que le cadre de régulation introduit par le gouvernement n’était ni complet, ni clairement défini, mais que c’était un premier pas dans la bonne direction.

Le parti conservateur Néa Dimokratía (Nouvelle Démocratie) a voté contre, en déclarant toutefois qu’il ne remettait pas en cause les vertus du cannabis médical mais qu’il était contre la manière dont le gouvernement passait ses lois, car il n’incluait pas de garde-fous pour empêcher la culture, production ou vente illégale.

Le parti communiste grec a également voté contre le projet et a demandé au ministre de revenir en arrière, accusant le gouvernement d’ouvrir le secteur à des « vautours » et des « multinationales tueuses ».

Sans aller jusque là, certaines entreprises étrangères sont déjà dans les rangs pour décrocher les licences de production. Nous vous parlions le mois dernier d’un projet de production de cannabis médical dans la ville de Veroia, au nord de la Grèce, et Aphria, producteur canadien de cannabis médical, a récemment discuté avec le gouvernement grec d’un investissement d’un milliard de dollars et de la création de 450 à 500 emplois dans la région de Xanthi, au nord-est de la Grèce cette fois-ci.

Stavros Theodorakis, leader du parti Potami qui a voté pour ce projet de loi aux côtés de Siriza, voit déjà plus loin.

« Nous recommandons que, au bout d’un test d’un an, nous discutions méthodiquement et avec des preuves de la dépénalisation de l’usage récréatif du cannabis par les adultes » a-t-il déclaré devant le Parlement.

« Nous ne pouvons pas fermer les yeux devant la réalité. Les citoyens nous demandent de l’audace et de la responsabilité. »

Catégories liées : Aphria

Articles liés

Derniers articles

Feuille de cannabis au Québec
Le Québec interdit la représentation d’une feuille de cannabis
Cannabis médical en Irlande
Ecosse : le gouvernement à l’écoute des partisans du cannabis médical
Culture de cannabis en Géorgie
La Géorgie veut faire pousser et exporter du cannabis, sans autoriser sa consommation
L'Afrique du sud légalise l'usage privé de cannabis
La Cour Constitutionnelle sud-africaine légalise l’usage privé de cannabis
meilleur vaporisateur kandypens
Quel est le meilleur vaporisateur Kandypens ?
Coca Cola au cannabis
Coca-Cola lorgne le marché du cannabis
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire