Suivez-nous

Cannabis en Grèce

Grèce : octroi de 10 licences de production de cannabis médical supplémentaires

Grèce 10 nouvelles licences attribuées

Le gouvernement grec a octroyé depuis novembre 2018 14 licences de production de cannabis médical. Le Secrétariat général à l’industrie et le Ministère de l’économie et du développement vient d’accorder 10 nouvelles licences pour un montant d’investissement estimé à 359 millions d’euros au total et qui représente 2250 emplois.

PUBLICITE

Bien que le cannabis thérapeutique a été légalisé en Grèce en 2017, il aura fallu attendre mars 2018 pour qu’un projet de loi permettant la culture et la transformation de cannabis soit voté au Parlement. En novembre 2018, le pays avait attribué ses deux premières licences de production aux entreprises Biomecann et Bioprocann. Les patients devaient jusque’ici importer leurs médicaments depuis l’étranger. Rapidement, les troisième et quatrième licences avaient été octroyées, respectivement, aux entreprises Tikun Olam Greece, filiale de l’entreprise israélienne du même nom, et Pharma Essenza Cannabis en avril 2019.

Ces 10 nouvelles licences ont été données à des entreprises grecques et internationales, réparties sur tout le territoire, pour un total de 600 hectares. On y retrouve par exemple Hexo Med SA, filiale européenne du québécois Hexo. La liste complète est disponible ici.

Le marché grec suscite un grand intérêt en Grèce et à l’international. Sur les 71 demandes de licences qui ont été faites auprès du Secrétariat, 42 sont encore en attente d’approbation, et seulement 4 ont été rejetées.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis en Grèce

Athènes accueille son premier distributeur automatique de cannabis

La Grèce a légalisé le cannabis médical en 2017 et en 2018 elle autorisait la production domestique dans l’espoir d’attirer les investissements étrangers. Elle a récemment accordé ses premières licences de production et la fièvre cannabique du pays ne s’arrête pas là : la capitale accueille désormais son tout premier distributeur automatique de cannabis.

PUBLICITE

Du CBD au cœur de la ville

Les touristes et locaux pourront acheter des produits cannabiques 24h sur 24 sans avoir à interagir avec d’autres représentants de l’espèce humaine. Ils auront le choix entre 450 produits différents et deux options de paiement, espèce ou carte bancaire. Le cannabis récréatif n’étant pas légal en Grèce, le distributeur ne contient que des produits CBD sans THC.

La machine est la propriété de Hemp Oil. Le directeur de l’entreprise Christos Botsis explique : « Cette idée a été présentée par notre entreprise à la Balcannabis Expo et a été placée à Stamas Pesmatzoglou aujourd’hui, au cœur de la villeLa semaine prochaine nous allons également lancer un magasin de produits cannabiques et nous sommes en train de nous préparer à mettre ce genre de distributeurs dans pleins d’hôtels et de zones touristiques ».

La multiplication des distributeurs

Ce genre de machines se développent de plus en plus dans le milieu du cannabis. En effet, elles sont commodes pour les entreprises car elles ne demandent pas de main d’oeuvre et peuvent toucher plus de consommateurs en étant opérationnels 24/24 et placées dans des lieux publics très fréquentés. Un rapport récent de Global Market Insights montre que la demande en distributeurs automatiques va connaitre une croissance stable de 16% jusqu’à au moins 2024.

PUBLICITE

Hemp Oil n’est pas la première compagnie à opter pour cette option de distribution, ce genre de machines existe déjà aux Etats-Unis dans les Etats de cannabis légal. One Step Vending, une compagnie américaine, a d’ailleurs eu la même idée et a installé des distributeurs automatiques de produits infusés au CBD tels que des bonbons, des huiles, des boissons, du café et du thé, à Brooklyn, et compte s’étendre dans New York. Ses opérations seront sans doute freinées par la répression actuelle qui frappe le commerce de compléments alimentaires dans la grande pomme.

En France aussi, le concept a été exploité par Weed Paradise, dans les Vosges, qui commercialise des tisanes au CBD à 2€ au travers de distributeurs automatiques.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0