Suivez-nous
Kilogrammes.com

La gauche portugaise présente un nouveau projet de légalisation du cannabis

Publié

le

Projet de légalisation du cannabis au Portugal

Le Bloco de Esquerda, le parti socialiste démocratique de gauche du Portugal, a présenté la semaine dernière devant l’Assemblée un nouveau projet de loi proposant la légalisation du cannabis à usage personnel.

PUBLICITE

La proposition prévoit que l’État réglemente la création d’établissements commerciaux, la vente de cannabis en ligne et la culture domestique d’un maximum de cinq plantes par personne.

Les nouvelles propositions

Ce nouveau projet de loi est différent des précédentes tentatives de légalisation. En effet, le Bloc de Gauche a abandonné un article qui proposait l’interdiction des produits comestibles et des boissons contenant du cannabis.

« La vente de cannabis enrichi d’arômes, de saveurs ou d’additifs » resterait interdite, tout comme la vente de cannabis synthétique. L’État aurait également la possibilité de limiter les taux de THC.

« L’État doit réglementer l’ensemble du circuit de culture, de production et de distribution, en étant en mesure de déterminer une limite maximale de THC, ainsi que le prix à la consommation, afin de lutter contre le trafic et le marché illégal », peut-on lire dans le projet.

PUBLICITE

La proposition suggère également que « la vente au détail de plantes, substances ou préparations de cannabis destinées à la consommation personnelle sans prescription médicale et à condition qu’elles soient destinées à des fins autres que médicales, est soumise à l’autorisation de la Direction générale des activités économiques ».

Pedro Filipe Soares, député du Bloc de gauche, a souligné que la légalisation est un moyen de « combattre le marché noir », les « substances manipulées » et la « consommation non informée ».

Il soutient également que le Portugal doit accompagner les pays qui ont déjà légalisé le cannabis pour un usage personnel, comme Malte, et ceux qui en débattent, comme l’Allemagne, où la légalisation du cannabis est l’un des points clés de l’accord de coalition établi entre le SPD et les Verts.

Dans l’introduction du nouveau projet, le Bloc de Gauche souligne que « la politique prohibitionniste n’est pas une solution, en fait, elle fait partie intégrante du problème et favorise son aggravation, protégeant la clandestinité du trafic et mettant en danger la santé publique ».

PUBLICITE

Magasins de détail spécialisés et graines dans les magasins agricoles

Dans l’exposé des motifs du document, il est souligné que : « Légaliser le cannabis pour un usage personnel – plus communément appelé usage récréatif – c’est lutter contre les réseaux de trafic et c’est lutter contre les réseaux de criminalité organisée qui sont souvent financés par le trafic de substances comme le cannabis. »

Les établissements de vente de cannabis doivent avoir, « uniquement comme activité, la vente de plantes, substances ou préparations de cannabis », à l’exception des « établissements commerciaux dont l’activité principale est la vente d’équipements, de machines et de plantes agricoles ou similaires , où le commerce de graines de cannabis est autorisé ».

Le projet précédent du Bloc de Gauche a été présenté il y a environ un an mais a expiré avec le changement de gouvernement.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !