Suivez-nous
Kilogrammes.com

La légalisation de l’autoculture adoptée par le gouvernement luxembourgeois

Publié

le

Autoculture de cannabis au Luxembourg

Le gouvernement luxembourgeois a approuvé vendredi dernier le projet de loi visant à faire évoluer la législation en matière de cannabis dans le Grand-Duché. Celle-ci autorisera les personnes majeures à cultiver jusqu’à 4 plantes de cannabis à domicile, « exclusivement à partir de semences », et à consommer dans la sphère privée.

PUBLICITE

Le texte doit maintenant être adopté par la Chambre des députés avant de pouvoir légalement faire poper ses premières graines.

La consommation sur la voie publique restera interdite et une dépénalisation à 3 grammes devrait être actée et sera passible d’une amende de 145€. Au-delà de 3 grammes, la possession de cannabis sera toujours l’objet de sanctions pénales.

«Il faut constater que la politique répressive en matière de drogue, menée depuis 40 ou 50 ans, est un échec», avait souligné fin octobre la ministre de la Justice, Sam Tanson.

Le gouvernement luxembourgeois avait d’abord annoncé une légalisation complète du cannabis. La pandémie de coronavirus et un certain nombre de pressions frontalières sont cependant venues «freiner cette entreprise abordée avec grand enthousiasme. Freiner ne veut toutefois pas dire abandonner. Le projet reste à l’ordre du jour» confirme la ministre.

PUBLICITE

Avec le voisin allemand qui présentera son projet de légalisation d’ici la fin de l’année, le Luxembourg ne se retrouvera toutefois plus seul à défendre la légalisation.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !