France : le trafic de drogues génère 2,7 milliards d’euros

Argent de la drogue en France

Le commerce illégal de drogues en France est évalué à 2,7 milliards d’euros, soit 0,1% du PIB, selon les derniers chiffres de l’INSEE qui pourraient toutefois être sous-estimés car récoltés sur la base du déclaratif.

PUBLICITE

Les deux drogues qui génèrent le plus d’argent sont la cocaïne et le cannabis, avec respectivement 800 millions et 1 milliard d’euros.

Ces statistiques viennent d’une demande de l’institut Eurostat d’inclure les produits du commerce de la drogue et de la prostitution dans les chiffres du PIB, car légaux dans certains pays comme les Pays-Bas, et déjà inclus dans les statistiques officielles de ces pays. Ce changement a eu pour conséquence d’augmenter de manière notable les PIB de certains pays comme l’Italie et l’Espagne.

Les chiffres sont tombés seulement quelques jours après qu’Emmanuel Macron ait admis avoir « perdu la bataille du trafic dans de nombreuses cités », alors qu’il discutait du nouveau plan Banlieues. Il en avait aussi profité pour rappeler son opposition à la légalisation du cannabis, tout en se prononçant pour « un plan de mobilisation générale » contre ces « trafics internationaux » qui « conduisent aux pires des crimes ».

Du côté des forces de l’ordre, la préfecture des Bouches-du-Rhône s’est récemment félicitée des « résultats exceptionnels » obtenus en 2017 sur la lutte contre la drogue.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire