Bernard Kouchner réitère son soutien à la légalisation du cannabis

Bernard Kouchner veut légaliser le cannabis

Dans l’émission Les Terriens du Dimanche du week-end dernier, Bernard Kouchner a réitéré son soutien à la légalisation du cannabis.

Confessant qu’il a fumé entre 10 et 20 fois du cannabis au cours de sa vie, il évoque la « nécessité de regarder de nous » en Europe et dans le monde, et de mettre en place une vente libre et contrôlée par l’Etat, qui permet notamment une garantie sur le produit.

Bernard Kouchner était sur le plateau de LTD à l’occasion de la sortie de son livre Toxic, co-écrit avec Patrick Aeberhard, Jean-Pierre Daulouède, Bertrand Lebeau Leibovici, William Lowenstein, et qui raconte son combat pour une meilleure prise en charge des toxicomanes.

Dans l’ouvrage, le cofondateur de Médecins Sans Frontières puis de Médecins Du Monde appelle à l’abolition de la loi de 1970, à la légalisation du cannabis et à la dépénalisation de l’usage simple des drogues dures pour réduire les risques.

Bernard Kouchner était signataire de l’Appel du 18 joint de 1976, qui appelait déjà à la légalisation du cannabis pour les mêmes raisons. Le CIRC avait repris l’idée de en 1993 pour organiser chaque année un événement du même nom destiné à revendiquer la légalisation du cannabis.

Vous pouvez revoir l’intervention de Bernard Kouchner lors de l’émission des Terriens du Dimanche du 3 juin 2018 sur le site de Canal+.

Catégories liées : People

Articles liés

Derniers articles

Culture de cannabis en Géorgie
La Géorgie veut faire pousser et exporter du cannabis, sans autoriser sa consommation
L'Afrique du sud légalise l'usage privé de cannabis
La Cour Constitutionnelle sud-africaine légalise l’usage privé de cannabis
meilleur vaporisateur kandypens
Quel est le meilleur vaporisateur Kandypens ?
Coca Cola au cannabis
Coca-Cola lorgne le marché du cannabis
Marché du CBD en 2022
Etats-Unis : le marché du CBD pourrait atteindre 22 milliards de dollars d’ici 2022
Les 9 règles de Snoop Dogg pour une bonne sesh
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire