Le Syndicat France Police donne trois solutions pour lutter contre les stupéfiants (dont la légalisation)

Syndicat police propose la légalisation du cannabis

Dans un post du 31 mai 2018, le très à droite Syndicat France Police prend acte de l’échec des politiques publiques sur les drogues en France.

PUBLICITE

Partant des derniers chiffres fournis par l’INSEE, à savoir les 2,7 milliards d’euros générés par la vente de stupéfiants en France, le syndicat dresse 4 enseignements :

  • La consommation de drogue en France n’est pas marginale et touche toute la population
  • L’Etat français ne touche rien des « avoirs criminels », « alors que l’Etat n’hésite pas à saisir les comptes de Français modestes pour recouvrir de simples amendes au stationnement. »
  • Ces « avoirs criminels » sont susceptibles de financer le terrorisme
  • « L’Etat a perdu la guerre contre le trafic de stupéfiants »

De ce constant, le Syndicat France Police propose 3 solutions :

« 1° La méthode indonésienne (sans la peine capitale) consistant à incarcérer systématiquement à de très longues peines les trafiquants avec saisie de la totalité des avoirs criminels du condamnés et de ses proches.

2° Légaliser toutes les drogues et encadrer strictement leur vente et leur consommation. C’est l’Etat qui devient le dealer.

3° Ne rien faire et fermer les yeux, tout en condamnant très fort le trafic. C’est la politique historique de la France sur cette question. »

C’est la première fois qu’un syndicat policier français évoque une légalisation des drogues pour lutter contre leur trafic.

Le syndicat finit son post en notant que les mises en avant des saisies policières ne sont là que pour prétendre à l’efficacité des politiques françaises de lutte contre les drogues, malgré les chiffres qui disent le contraire, une analyse que nous partagions dans notre dernier édito.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

parc de gorlitz deal cannabis
Un parc de Berlin définit des zones où les dealers peuvent vendre du cannabis
Brésil cannabis autoculture
Brésil : multiplication des recours en justice pour obtenir le droit à l’auto-culture de cannabis médical
cannabis
Plante ou médicaments : quel choix pour le cannabis thérapeutique ?
danemark cannabis médical
Danemark : le projet pilote de cannabis médical compte déjà plus de 2000 patients
crampes menstruelles cannabis
Des Etats américains envisagent d’élargir l’accès au cannabis médical aux femmes souffrant de crampes menstruelles sévères
jean costentin
Les petits arrangements avec la vérité de Jean Costentin

Laisser un commentaire