Flash Bourse : le cannabis secoue le Nasdaq et Wall Street

bourse nasdacq

Depuis fin août, on remarque une arrivée massive de capitaux (des dizaines de milliards de dollars) à destination de l’industrie du cannabis. En août dernier, Constellation Brands avait légitimé tout le secteur en injectant plus de 4 milliards de dollars dans Canopy Growth Corporation. Depuis, les investisseurs n’hésitent plus et la stigmatisation du cannabis semble révolue dans le secteur boursier. Cet intérêt soudain de la part d’acteurs ayant d’énormes moyens financiers a donné lieu à des péripéties boursières plutôt surprenantes.

Tilray bat tous les records

Si vous suivez ne serait-ce qu’un tout petit peu l’actualité des marchés et du cannabis, il est impossible que vous soyez passé à côté des performances de Tilray. Cette entreprise de taille relativement modeste par rapport aux géants de l’industrie est devenue, en l’espace de quelques semaines, la première capitalisation mondiale du secteur.

Cette performance hors du commun est principalement due à une combinaison de facteurs techniques dont certains traders ont allègrement profité. Tilray occupait également le devant de la scène car l’entreprise canadienne a obtenu la première autorisation d’importation légale aux USA dans le cadre d’un programme de recherche en partenariat avec une université.

Une très faible partie du capital de Tilray est disponible sur le marché (seulement 10% du capital total). Cette liquidité faible incite les acheteurs à garder leur titre, l’offre est donc de plus en plus faible alors que la demande augmente. Ajoutez à cela une quasi impossibilité de parier à la baisse contre Tilray du fait de coûts prohibitifs et vous obtenez un cours de bourse qui passe de 20 dollars à 300 dollars en l’espace de trois semaines.

Revenons un peu à la réalité et aux fondamentaux : si vous comptez vous lancer et investir en bourse dans le cannabis mais que vous n’y connaissez pas grand-chose, faites très attention à ces facteurs techniques car ils amplifient de façon complètement artificielle la valeur d’une entreprise. Tilray a déjà perdu plus de la moitié de sa valeur en trois séances pour revenir aux alentours de 100 dollars l’action et la correction n’est sans doute pas terminée.

Aurora et Aphria annoncent leur intention de se lister aux USA

Sans doute motivées par le succès des introductions successives aux USA de Cronos, Canopy Growth Corporation et Tilray, les deux acteurs conséquents que sont Aphria et Aurora ont annoncé leur intention de se lister au New York Stock Exchange (et ce peut-être même avant le 17 Octobre et le début des ventes légales au Canada).

Pour ceux qui se demandent à quoi cela sert d’être côté au Canada et aux USA, là encore, la raison est technique. Être côté au Nasdaq ou au NYSE signifie que vous devenez éligible pour certains investisseurs (fonds de pension américains, institutions bancaires) qui ont des restrictions sur les types de produits dans lesquels ils peuvent investir. Pour l’instant, si ces acteurs souhaitent investir dans le secteur du cannabis, ils n’ont le choix qu’entre les trois entreprises mentionnées plus haut.

En général, les introductions sur les places américaines sont saluées par des hausses du cours et ceux qui possèdent déjà des actions chez Aurora et Aphria pourraient bien bénéficier de ces décisions.

Coca-Cola s’intéresse au CBD

Plus inattendu, alors que tous les spécialistes du secteur se demandent quel sera le prochain groupe alcoolier ou pharmaceutique à nouer des partenariats avec des entreprises du cannabis, Coca-Cola a surpris tout le monde en confirmant avoir discuté avec Aurora pour la production de boissons infusées au CBD.

Bien que l’issue de cette histoire est encore incertaine, l’annonce a fait l’effet d’une bombe dans le secteur boursier au vu de l’importance de Coca-Cola, le plus gros fabriquant de boissons non alcoolisées au monde. Qui plus est, le fait qu’une entreprise respectée et aussi influente franchisse le pas en envisageant d’investir dans le secteur du cannabis montre bien que le cannabis a acquis ses lettres de noblesse. Force est de constater que le secteur du cannabis, qu’il s’agisse de THC, de CBD ou même de chanvre, va s’immiscer dans beaucoup de produits du quotidien.

Outre le fait que le titre Aurora se soit envolé avec cette annonce, de nouvelles entreprises tel que Pepsi-Cola ou encore Lipton sont maintenant vues comme d’autres acteurs potentiels et vont devoir se positionner assez vite sur la question.

Article écrit par Antoine Quesnel.

Catégories liées : Aphria - Aurora Cannabis - Business - Tendances

Articles liés

Derniers articles

altria
Altria (Malboro) investit $1,8 milliard dans un producteur de cannabis canadien
bong
Pourquoi la forme des bangs importe ?
Cannabis thérapeutique à l'Assemblée Nationale
Cannabis thérapeutique : que s’est-il dit à l’Assemblée Nationale ce 5 décembre ?
cannabis facility
Aurora Cannabis à la conquête de l’Europe
THCV
Le THCV sera-t-il le nouveau CBD ?
musée de la weed
Weedmaps ouvre son musée du cannabis à Los Angeles
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire