Suivez-nous

Business

Face aux difficultés économiques, Eaze verticalise, MedMen rationalise

Eaze et Medmen évoluent

Alors que Eaze et MedMen ont dû licencier du personnel fin 2019, les deux entreprises tentent de rebondir, avec des stratégies différentes. Eaze a ainsi annoncé une levée de fond pour verticaliser ses activités et aller sur de la production de cannabis, alors que MedMen a décidé de se concentrer sur son réseau retail.

PUBLICITE

Eaze lève 35 millions de dollars

Eaze, un des gros noms de la livraison de cannabis en Californie, a déclaré avoir levé 35 millions $ pour verticaliser son activité et vendre son propre cannabis.

La levée intervient après que l’entreprise basée à San Francisco a licencié environ 20% de ses effectifs en octobre dernier. Elle a également annoncé être en capacité de lever 20 millions $ supplémentaires en financement.

Eaze continuera à livrer des produits à base de cannabis d’autres sociétés. Sa nouvelle stratégie devrait toutefois fournir une voie « plus durable et plus rentable » à mesure qu’elle étend ses activités existantes, a déclaré le PDG Ro Choy dans un communiqué. « La verticalisation est le deuxième acte d’Eaze », a-t-il noté.

Eaze devrait lancer dans les semaines à venir sa propre gamme de marques en partenariat avec des détaillants de cannabis agréés à travers la Californie. Eaze communique sur une base de 600 000 clients enregistrés et a effectué plus de 5 millions de livraisons de cannabis depuis son lancement.

PUBLICITE

MedMen simplifie

A l’inverse, la chaîne de dispensaires de cannabis MedMen veut se retirer de la culture et de la production de cannabis pour se concentrer sur ses magasins de détail.

« Bien que l’intégration verticale ait été une priorité pour l’industrie, notre conviction croissante est que le cannabis évolue comme tous les autres consommateurs verticaux : avec une chaîne de valeur fragmentée et des spécialistes à chaque niveau », a déclaré Ryan Lissack, le nouveau PDG par intérim de MedMen lors de la conférence d’annonce des résultats de l’entreprise.

La société a déclaré un chiffre d’affaires trimestriel de 44,1 millions de dollars, en hausse de 50% par rapport à l’année précédente. Sa perte nette est passée de 18,7 millions de dollars à 40,6 millions de dollars.

En plus d’externaliser les opérations de culture et de production, MedMen prévoit de piloter de près chaque magasin pour s’assurer qu’il générera de l’argent. Si ce n’est pas le cas, les magasins pourront être fermés temporairement ou définitivement.

PUBLICITE

« Nous ne pouvons pas continuer à investir dans des actifs qui ne produisent pas de rendements en espèces à court terme », a déclaré Zeeshan Hyder, directeur financier de MedMen.

La priorité accordée au commerce de détail fait partie des efforts déployés par la nouvelle équipe de direction pour aller chercher des liquidités après une période de croissance trop importante et trop rapide, financée par de la dette.

« Le conseil d’administration est parfaitement conscient de l’importance de lever des capitaux supplémentaires », a déclaré le président exécutif Ben Rose. Rose a indiqué que les responsables de MedMen sont en discussions avancées pour trouver un financement à long terme.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !