L’Irlande sur le point de dépénaliser toutes les drogues ?

irlande cannabis

Le gouvernement irlandais doit examiner dans les semaines qui arrivent un plan de libéralisation des drogues. Un groupe de travail étudie la question depuis plus d’un an et s’était à cette occasion rendu au Portugal où une telle réforme est déjà en vigueur depuis 2001. Le pays veut mettre en place une approche sanitaire concernant les addictions et abordera la question de la dépénalisation du cannabis. Les experts convoqués par le gouvernement s’étaient positionnés pour.

PUBLICITE

Une dépénalisation controversée

Selon l’Irish Times, le gouvernement ne compte pas décriminaliser totalement la possession de petites quantités et maintiendra des sanctions pénales comme en France. Ceci dit, au lieu d’une amende, il s’agira d’aiguiller en priorité les consommateurs vers des structures sanitaires et des services de prévention et de lutte contre l’addiction.

Selon le ministre de la Santé, Simon Harris, il s’agit de faire de la consommation de cannabis un « problème de santé publique » : « Quand nous rencontrons quelqu’un avec une addiction dans ce pays, doit-on lui tendre la main ou lui mettre des menottes ? Nous devons faire face à l’addiction ». Ceci dit, la société irlandaise reste assez conservatrice et cette proposition ne fait pas l’unanimité.

Récemment, des docteurs irlandais ont écrit une lettre ouverte exprimant leurs inquiétudes concernant une éventuelle dépénalisation : « Les campagnes de dépénalisation et de « cannabis médical » ont prouvé être des stratégies de « Cheval de Troie » efficaces pour mener à la légalisation totale et à la commercialisation ailleurs, aux Etats-Unis et au Canada », écrivent-ils.

Ils dénoncent la banalisation, la « désinformation » et le caractère « biaisé » du débat public sur le cannabis qui serait trop complaisant et muet sur les dangers de la consommation. Des associations ont salué l’initiative et exprimé les mêmes inquiétudes en rappelant les méfaits du cannabis sur la santé mentale des jeunes en particulier.

Le plan de libéralisation doit être présenté au gouvernement dans trois à quatre semaines. Pour l’instant, il semble qu’il existe des divergences au sein du gouvernement sur le chemin à prendre. Le ministre de la Justice, Charlie Flanagan, s’est personnellement dit inquiet à propos de la dépénalisation. Cependant, il a rejeté l’idée selon laquelle le gouvernement se dirigeait vers la légalisation du cannabis.

Pour ce qui est du cannabis médical, cela fait déjà plusieurs années que l’Irlande considère la légalisation. En attendant, les patients ont accès au cannabis médical via un système de licences ministérielles. Ils sont désormais 20 patients à bénéficier de ce système.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

légalisation cannabis france
Le gouvernement français s’empresse de dire non à la légalisation du cannabis
MCBTour Medical Cannabis Bike Tour
Le Cannabis Medical Bike Tour se tiendra en France en 2020 !
chambre des représentants cannabis vote
Etats-Unis : la Chambre des Représentants vote une loi qui protège les Etats où le cannabis est légal du gouvernement fédéral
foie cbd toxicité
Etude : à forte dose, le CBD pourrait être toxique pour le foie
cannabis light suisse
Record de consommation du cannabis light en Suisse
francois michel lambert cannabis
Des députés français déposent une proposition de légalisation du cannabis récréatif

Laisser un commentaire