Suivez-nous

Lifestyle

Pourquoi le dab fait forcément référence à la weed ?

Dab de Paul Pogba

Vous n’avez pas pu passer à côté du dab, cette « nouvelle » danse dont Pogba reprend le geste principal lors de ses célébrations de but : le coude plié, la tête dans le coude, et l’autre bras en arrière.

PUBLICITE

La première fois que j’ai entendu le terme, je me suis demandé pourquoi un sportif mimerait une prise de concentrés de cannabis sur un terrain. Je me trompais bien sûr, et ai confondu le dabbing, des extractions de cannabis fortement dosées en THC, et ce gimmick qui envahit les clips de raps, Snapchat et maintenant les terrains de sport.

Origine de la dab dance

Sur la dab dance, les origines sont déjà floues. La danse vient d’Atlanta, en Géorgie. Les premiers à avoir popularisé le move sont les membres du label Quality Control, et notamment le trio de rappeurs Migos dans leur single « Look At My Dab ». PeeWee Longway, un autre rappeur d’Atlanta, leur conteste la paternité du titre, dans un tweetclash, effacé depuis.

Le mouvement de danse s’est de toute manière propagé lorsque le quarterback Cam Newton a dabbé pendant un match de foot américain, repris ensuite par toutes les chaines de télé, les autres rappeurs, et même Hillary Clinton (voir plus bas).

PUBLICITE

Rapport avec le cannabis

Bon, et c’est quoi le rappeur avec le cannabis ?

PUBLICITE

Le dab est une référence directe au toussotement provoqué par la prise de concentrés de cannabis, par exemple avec un bubbler. Le consommateur a alors les mains prises, et se met le visage dans le coude, dans le respect hygiénique de ses voisins.

Migos nie officiellement toute affiliation à la consommation de concentrés de weed. Il utilise pourtant très clairement le dab dans la chanson « Pipe It Up », avec des lyrics qui laissent peu de place au doute :

« Pipe it up, pipe it up, pipe it up, pipe it up/I’m just doing my dab, I called it the pipe it up/All this dab a ni**a dripping ».

Ca n’a d’ailleurs pas échappé à Bow Wow, qui s’est attiré les foudres de Migos lorsqu’il a expliqué que le dab était évidemment lié à la marijuana.

Comme si Migos voulait populariser le dab dans ses chansons tout en n’avouant pas la référence de peur de choquer. S’il allait jusqu’au bout, il faudrait également qu’il revoie 90% de ses lyrics.

Et finalement ? Finalement, ça nous fait marrer que tout le monde reprenne un geste directement lié à la prise de drogues (ça ne peut clairement pas être un hasard), et de voir ça partout, des terrains politiques aux terrains de sport, sans que personne ne s’interroge sur le sens réel du geste.

La prochaine fois que vous verrez Tonton Jacques faire ça à la kermesse de la petite, marrez-vous. Intérieurement 🙂

Best-of des dabs :

Hillary « Cool » Clinton :

Paul Pobga :

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Lifestyle

L’Institut Supérieur de Cannabiculture (ISC) ouvre en octobre 2019

Institut Supérieur de cannabiculture

Désireux de vous former à la culture du chanvre ou du cannabis légal ? L’Institut Supérieur de Cannabiculture est la première formation européenne et francophone dédiée à la culture professionnelle du cannabis.

PUBLICITE

La plateforme de e-learning, réservée aux personnes majeures, entend proposer une expérience unique et interactive pour les futurs étudiants, allant de cours d’horticulture appliquée, de biologie végétale, mais également de droit, d’histoire, d’éthique et de macroéconomie, tout au long des 14 semaines de formation.

Voir la brochure de la formation

Les étudiants pourront s’exercer sur des variétés de chanvre légales pour se faire la main avant d’intégrer des stages chez les partenaires européens de l’Institut. Leur engagement est d’accompagner chaque étudiant vers son projet professionnel ou entrepreneurial et de devenir incontournable dans l’industrie.

L’équipe pédagogique de l’ISC

L’équipe pédagogique de l’ISC sera, entre autres, composée de Johann Chaumont, Ingénieur Agronome, Maître Ingrid Metton, Avocate au barreau de Paris, Docteur Jean-Christophe Breitler, Docteur en Biologie végétale, Jouany Chatoux patron de la ferme bio de Pigerolles et ardent défenseur de l’expérimentation en Creuse d’une production de cannabis thérapeutique.

PUBLICITE

Au-delà du socle de compétences scientifiques et techniques enseignées, L’institut Supérieur de Cannabiculture veut construire un réseau d’avant-garde dans lequel s’insèrent les professionnels et entrepreneurs formés.

Plusieurs formations sont proposées, à des tarifs allant de 199€ à 3750€.

Vous pouvez retrouver plus d’infos sur l’ISC sur leur site Internet.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0