Le Congrès américain met discrètement fin à l’interdiction fédérale du cannabis médical

Légalisation du cannabis médical aux Etats-Unis

C’est enfouie au sein d’un document de 1603 pages sur les mesures prises par le gouvernement fédéral que l’on trouve la disposition qui met fin dans les faits à la prohibition du gouvernement fédéral sur le cannabis médical et qui signe un changement majeur dans la politique américaine liée aux drogues.

PUBLICITE

C’est la première fois que le Congrès américain approuve au niveau national une législation significative demandée par les partisans de la légalisation, ce qui met fin à presque 20 ans de tension entre les Etats et Washington sur l’usage médical du cannabis.

Grâce à cette disposition, les Etats américains où le cannabis médical est légal n’auront plus à se soucier d’éventuels raids d’agents fédéraux des stups. Les agents n’en ont désormais plus le droit, même si l’administration Obama avait déjà largement suivi cette règle depuis 2014. La nouvelle mesure, lorsqu’elle sera signé par le Président Obama, fera office de loi.

Les partisans du cannabis ont beaucoup travaillé avec le Congrès pour faire passer cette loi, car ils craignaient une future administration moins tolérante. Et plus important du point de vue des activistes, l’action du Congrès marque l’émergence d’une nouvelle alliance sur les sujets du cannabis : les Républicains sont en train de prendre un rôle important dans le soutien aux Etats pour permettre l’usage d’une drogue qui est toujours considérée officiellement plus dangereuse que la cocaïne.

« C’est une victoire pour beaucoup de personnes » a déclaré le co-auteur de la mesure, le Républicain Dana Rohrabacher de Costa Mesa. L’approbation de la mesure représente « la première fois depuis des années que le gouvernement fédéral réduit sa prohibition oppressive sur le cannabis ».

Jusqu’à aujourd’hui, 32 Etats américains et le District de Columbia ont légalisé le cannabis médical, un mouvement qui a commencé dans les années 1990. Même à l’époque, certains Etats comme la Californie avaient déjà amorcé la dépénalisation depuis plus de 20 ans.

Même si le mouvement pour le cannabis médical a connu de nombreux succès récemment, la DEA classe toujours le cannabis parmi les drogues les plus dangereuses, sans aucune utilisation médicale acceptée.

Le Congrès américain a résisté pendant des années pour empêcher les Etats de tracer leur propre route sur la législation du cannabis. La mesure qui empêche le gouvernement fédéral d’utiliser ses ressources pour entraver les lois des Etats sur le cannabis a été rejetée une demi-douzaine de fois avant d’être votée. Lorsque Washington DC a approuvé par un vote le cannabis médical en 1998, le Congrès a utilisé les outils à sa disposition pour que la loi ne prennent pas effet avant 11 ans.

« La guerre contre le cannabis médical est finie » dit Bill Piper, un lobbyiste de la Drug Policy Alliance qui qualifie le changement d’historique. « Le combat va maintenant se porter sur la légalisation totale du cannabis ».

 

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Légalisation du cannabis - Santé

Articles liés

Derniers articles

Le London Cannabis Film Festival ouvre ses portes le 28 juillet
Le London Cannabis Film Festival ouvre ses portes le 28 juillet
Canada un nouveau dispositif pour contrôler le taux de THC dans la salive va être mis en place
Canada : nouveau dispositif pour contrôler le taux de THC au volant
Cannabis médical et VIH
Comment le cannabis apaise les symptômes du VIH
Canada une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Canada : une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Cannabis médical en Allemagne
Allemagne : forte augmentation de l’import de cannabis médical en 2019

Laisser un commentaire