Pourquoi le cannabis aide à lutter contre l’anxiété si il augmente la paranoïa ?

Cannabis et anxiété

Aux Etats-Unis, 40 millions de personnes souffrent chaque année de troubles anxieux, soit 12% de la population, un peu moins qu’en France où ce taux est de 15%. Que ce soit de l’anxiété sociale, généralisée, des crises de panique ou un syndrome de stress post-traumatique, tous ces troubles peuvent se montrer incapacitant. En comparaison, moins de personnes souffrent d’arthrite, la cause la plus commune de douleur chronique, que d’anxiété.

PUBLICITE

Les solutions classiques pour lutter contre l’anxiété sont la prescription d’anti-dépresseurs ou d’anti-stress, mais les malades américains se tournent de plus en plus vers des alternatives plus sûres et plus efficaces, notamment le cannabis médical.

Il pourrait sembler ironique qu’une plante connue pour induire un léger (voire plus) sentiment de paranoïa réduise les sensations de paranoïa. Mais il semblerait que cela fonctionne pour un certain nombre de patients. La différence est que les personnes utilisent le cannabis pour se sentir normales, et non pour se « faire plaisir ».

Pour beaucoup, l’utilisation de cannabis vient du fait qu’ils ne supportent pas les médicaments habituellement prescrits. Les anti-dépresseurs n’aident par exemple en rien si l’anxiété ne vient pas d’une dépression. Ces traitements peuvent fonctionner pour certains, mais les effets secondaires sont parfois pires que les symptômes de l’anxiété : fatigue, vertiges, étourdissements et pour les plus sévères, hallucinations et pensées suicidaires.

Le fait qu’il soit impossible d’overdoser de cannabis et que les effets secondaires sont légers (bouche et yeux secs, paranoïa, fatigue, appétit stimulé, tout dépend des variétés de cannabis) rendent le cannabis médical attractif pour certains patients fatigués de se sentir mal avec leurs médicaments.

Pour la science, la réponse se trouve dans l’amygdale, une partie du cerveau impliquée dans la régulation de l’anxiété et la réponse combat-fuite. Elle produit et relâche naturellement ses propres endocannabinoïdes. Une personne exposée à un stress chronique peut voir sa production d’endocannabinoïdes naturels diminuer, et donc son niveau d’anxiété augmenter. Consommer du cannabis peut réduire cette anxiété en stimulant les récepteurs cannabinoïdes de l’amygdale et en remplaçant les endocannabinoïdes naturels. Paradoxalement, une consommation régulière de cannabis réduit l’efficacité des récepteurs cannabinoïdes du cerveau et peut donc mener à une augmentation de l’anxiété. L’efficacité réside alors dans le dosage.

La plus grosse question devient alors : quel cannabis médical utiliser pour traiter les troubles anxieux ? Certaines variétés ont clairement des propensions à jouer avec la parano du consommateur, et la personne anxieuse voudra probablement les éviter. Par ailleurs, une variété qui pourrait fonctionner pour une personne ne marchera pas forcément pour une autre.

Les personnes accoutumées au cannabis pourront se tourner vers des variétés plus fortement dosées en THC, alors que les nouveaux patients devraient commencer avec des variétés faiblement dosées en THC jusqu’à savoir comment leur corps et leur esprit réagit. La modération est le maître-mot dans ce cas. Certaines variétés de cannabis développent d’ailleurs des taux de CBD intéressants qui contre-balanceront le high du THC.

Fumer ou vaporiser le cannabis permettent une action rapide et une consommation lapidaire, qui pourra être réservée aux moments où une sensation devient anxiogène ou quand une crise de panique arrive. Le soulagement arrive alors rapidement. Pris en space food, les effets se font attendre.

Il n’existe d’ailleurs pas que les fleurs de cannabis. Beaucoup de personnes s’en tiennent au CBD qui s’est montré efficace pour traiter l’anxiété, en huile par exemple.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Luxembourg légalisation cannabis
Luxembourg : les premiers détails du plan de légalisation du cannabis récréatif
ukraine cannabis médical
L’Ukraine : la commission des droits de l’homme confirme son projet de légaliser le cannabis médical
parc de gorlitz deal cannabis
Un parc de Berlin définit des zones où les dealers peuvent vendre du cannabis
Brésil cannabis autoculture
Brésil : multiplication des recours en justice pour obtenir le droit à l’auto-culture de cannabis médical
cannabis
Plante ou médicaments : quel choix pour le cannabis thérapeutique ?
danemark cannabis médical
Danemark : le projet pilote de cannabis médical compte déjà plus de 2000 patients

2 réponses à “Pourquoi le cannabis aide à lutter contre l’anxiété si il augmente la paranoïa ?

  1. Ce qui rend paranoïaque c’est surtout l’illégalité, parce que si c’était légal, je suis sûr qu’il y en aurait plein qui seraient bien plus tranquilles d’esprit. Je pense surtout à celles et ceux qui sont corrects à côté et qui savent que ça peut leur tomber dessus rien que pour cette raison complètement absurde.

Laisser un commentaire