10 choses à savoir sur les Cannabis Clubs de Barcelone

Cannabis clubs de Barcelone

Barcelone, ou la nouvelle Amsterdam. Les Cannabis Social Clubs étant légaux en Espagne, un nouveau tourisme cannabique se développe dans la ville catalane. Voici donc 10 choses à savoir sur les Cannabis Clubs de Barcelone.

1. Les Cannabis Clubs de Barcelone sont privés, et non publics

Ne confondez pas les cannabis clubs avec les coffeeshops d’Amsterdam. Ces derniers sont publics et ouverts à tout le monde. Les cannabis clubs sont eux ouverts aux nouveaux membres uniquement par cooptation de personnes déjà membres.

Là où l’ambiance des coffeeshops ressemble beaucoup à celle d’un bar normal, les cannabis clubs vous feront davantage vous sentir chez vous.

2. Vous « n’achetez pas » de weed dans les Cannabis Clubs de Barcelone

Lorsque vous devenez membre d’un cannabis club à Barcelone, vous intégrez un groupement de cultivateurs qui produisent et distribuent leur propre récolte. Le cannabis produit appartient à tous les membres, dont vous.

Vous êtes en revanche tenus de payer votre part des charges nécessaires pour faire pousser ce cannabis. Ces coûts sont compensés par un certain nombre de moyens, et les membres se partagent généralement le coût.

Cela signifie que vous n’achetez pas de weed lorsque vous faites partie d’un club. Vous faites tout simplement l’acquisition de ce que vous et les autres membres ont produits. Il est souvent considéré comme déplacé de parler « d’acheter du cannabis », et si vous le faites dans un club, vous pourriez vous faire corriger.

3. Vous avez besoin d’une carte d’identité et d’une adresse en Espagne pour devenir membre

Pour intégrer un club, vous devez présenter une pièce d’identité valide. Vous devez également fournir une adresse résidentielle en Espagne (pas un hôtel). Vous ne recevrez jamais de courrier et on ne vous demandera pas de justificatif de domicile.

Certains clubs vous demanderont également une photographie, prise par webcam à l’entrée des clubs. Et vous devez bien sûr être majeur, souvent plus de 21 ans.

4. Vous pouvez toujours avoir des ennuis en fumant du cannabis à Barcelone

Juste parce que vous pouvez légalement acheter du cannabis à Barcelone ne signifie pas que vous pouvez faire tout ce que vous voulez. Les lois espagnoles sont très libérales dans les espaces privés.  Mais si vous consommez en public et êtes pris par les forces de police, on vous confisquera certainement votre conso, avec possiblement une amende à la clé.

5. Tous les cannabis clubs ne font pas pousser leur propre weed

Par manque d’espace ou de moyens, certains cannabis clubs se fournissent à l’extérieur du club. Soit auprès d’autres clubs, ou par des cultivateurs de la campagne catalane. Renseignez-vous sur les clubs avant d’y aller, histoire de ne pas acheter la même chose que ce que vous trouveriez dans la rue.

6. Les clubs sont tous différents

Les différences entre clubs sont assez surprenantes. Du petit endroit intimiste à l’énorme club sur 3 étages, il y en a pour tous les goûts. Certains clubs sont à thème, d’autres plutôt distingués, et d’autres assez miteux.

La plupart des clients réguliers ont plusieurs cartes de membres et circulent entre plusieurs clubs, pour différentes raisons : ambiance, qualité de la weed, différentes variétés, etc…

7. La plupart des cannabis clubs demandent une souscription à l’année

Quasiment tous les clubs demandent des frais annuels d’inscription. Ils tournent généralement autour de 20€, mais peuvent aller de 10 à 50€.

Vous ne pouvez pas négocier ces frais. En tant que membre, vous êtes tenus de participer au même niveau que tous les autres. C’est la manière dont doit être géré un Cannabis Club, et vous contribuez également lorsque vous achetez quelques grammes de cannabis ou de haschisch, ou pour n’importe quel autre service fourni par le club (boissons chaudes par exemple).

Si vous voulez amener un ami ou un membre de votre famille qui ne fume pas dans votre club, vous pouvez tout à fait le faire, mais la personne devra s’enregistrer en tant que membre avant de pouvoir entrer dans le club.

8. La quantité de cannabis par personne est limitée

C’est important : la quantité de cannabis qu’une personne peut acheter par mois est limitée en Espagne. La limite tourne autour de 98 grammes, ce qui signifie que même si vous achetez dans plusieurs clubs, vous pourriez être embêté. Demandez bien à votre club la limite actuelle.

9. Les cannabis clubs n’ont pas le droit de faire de la pub

Comme les clubs sont des organisations de membre privées, ils n’ont pas le droit de faire de la publicité. C’est peut-être pour cela que nombres de gens passent à côté des clubs sans deviner ce qu’il y a derrière leurs portes.

Si vous êtes approchés par quelqu’un dans la rue pour devenir membre d’un club, vous devriez donc faire attention. C’est peut-être un club illégal, ou tout simplement une arnaque. Les clubs professionnels ne démarchent pas dans la rue pour recruter de nouveaux membres. Ils n’en ont pas besoin et enfreindraient la loi.

Comment trouver un cannabis club à Barcelone du coup ? Vous pouvez par exemple aller faire un tour sur Weedmaps !

10. La régulation des Cannabis Clubs est en train de se faire

Il y a à peu près 200 cannabis clubs à Barcelone. Le législateur espagnol a d’ailleurs fixé une limite maximale de clubs en attendant de prendre les mesures législatives appropriées pour réguler ces nouveaux clubs. Cela signifie que tout ça pourrait changer dans les prochains mois, avec de nouvelles règles pour les touristes par exemple. Renseignez-vous bien sur les dernières modalités dans votre club !

Cannabis en Espagne

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

8 réponses à “10 choses à savoir sur les Cannabis Clubs de Barcelone

Laisser un commentaire