Suivez-nous

Cannabis au Canada

CannTrust : Le PDG Peter Aceto licencié

Peter Aceto Canntrust

CannTrust a licencié Peter Aceto, qui était jusque là le PGD de l’entreprise. Cela survient au milieu d’une enquête de Santé Canada, qui avait découvert début juillet en Ontario des serres non conformes aux réglementations en vigueur. La société avait en effet monté de faux murs dans ses installations de Pelham pour cacher cinq salles de culture sans permis, qui étaient en activité depuis fin 2018. L’entreprise a également demandé et reçu la démission de Eric Paul, un membre de longue date du conseil.

PUBLICITE

« L’enquête sur la non-conformité de la société aux réglementations de Santé Canada a permis de découvrir de nouvelles informations qui ont amené le conseil à décider de mettre fin aux fonctions du directeur général de CannTrust, Peter Aceto », a déclaré CannTrust dans un communiqué. La société n’a pas précisé les nouvelles informations qu’elle avait découvertes, mais le Globe and Mail a rapporté qu’Aceto et Paul étaient au courant de la culture de cannabis sans licence dès le mois de novembre, citant des communications internes de la société.

L’entreprise veut laisser pourtant ce scandale derrière elle : « Notre première priorité est de terminer notre enquête, et de rendre les opérations de la société conformes à la réglementation. La mise en œuvre des changements nécessaires est essentielle aux intérêts de nos patients, clients, actionnaires et employés », a déclaré le PDG par intérim, Robert Marcovitch.

Ce ne sera pourtant pas aussi facile. Les actions de la société ont chuté de plus de 50% depuis le début du scandale, perdant plus de 350 millions de dollars canadiens en valeur pour les actionnaires. La réputation de l’entreprise est entachée, et puisque la légalisation du cannabis récréatif date seulement d’octobre 2018, tous les noms montants de ce marché sont encore confondus pour les Canadiens.

Dave Scholz, vice-président de la firme montréalaise Léger, a déclaré que l’effet CannTrust se faisait sentir dans l’ensemble de l’industrie. « Ce n’est pas tant la manière dont le problème affecte CannTrust , mais plutôt comment celui-ci affecte le secteur dans son ensemble. Il s’agit d’un secteur naissant dans lequel le public n’est pas très sensibilisé. Il y a donc un manque de différenciation entre les entreprises », a-t-il déclaré. CannTrust devra donc faire des efforts pour regagner la confiance des consommateurs.

PUBLICITE

Le cannabis non conforme avait été exporté au Danemark et en Australie, mais il avait été retiré du commerce à la suite du scandale. Toutes les cargaisons avaient été retenues au Canada, causant une pénurie pour les clients de l’entreprise.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0